Éducation : pourquoi faut-il savoir dire “non” à son enfant ?

Votre enfant vous tient tête ? Vous essayez de lui donner un cadre, de l’éduquer avec bienveillance et patience, mais il teste vos limites en étant dans l’opposition. Voici nos conseils.

Podcast

Enfants : savoir dire “non” est important

1 - Enfants : savoir dire “non” est important

02:05

Quand l’enfant demande à l’autre parent

2 - Quand l’enfant demande à l’autre parent

03:59

Enfants : fatigué d’avoir le rôle du gendarme ?

3 - Enfants : fatigué d’avoir le rôle du gendarme ?

08:02

Vous commencez à perdre patience alors que votre enfant maîtrise parfaitement le “non” et le “je veux” ? Pas de panique ! Stephan Valentin est docteur en psychologie et auteur de nombreux ouvrages dont  “Je veux ! Je veux ! – Comment dire non à son enfant, paru aux éditions Pfefferkorn. 

Votre enfant est dans l’opposition et la confrontation toute la journée ? Vous êtes épuisé, sur les nerfs et la tentation est grande de lui dire “oui” pour avoir la paix ?  Selon Stephan Valentin, il est possible de faire des écarts à condition qu’ils soient exceptionnels et annoncés à l’enfant.

Savoir dire “non” : des règles constantes

En effet, “pour l’enfant, il est très important de savoir que certaines règles sont constantes. Un “non” doit toujours rester un “non” et un “oui” doit toujours rester un “oui””, explique l’auteur.

Votre enfant refuse de manger le repas que vous lui avez préparé avec amour et vous sert la soupe à la grimace ? Ne craquez pas et dédramatisez.

Comment poser des règles et les tenir ? Vous êtes fatigué de faire le gendarme en permanence, d’être dans le conflit en permanence avec votre enfant ? La tentation peut être grande de céder à ses exigences dans l’espoir de rapports plus apaisés. 

A N N O N C E

“Si l’enfant ne s’oppose pas, il va devenir quelqu’un de conformiste et de très passif. Que l’enfant manifeste son autonomie par son opposition, c’est justement pour se différencier de l’autre. Le “Non” montre que je ne suis pas maman, je ne suis pas papa, je suis moi, et ça, c’est essentiel dans le développement de l’enfant”, insiste Stephan Valentin.

L’invité :

Stephan Valentin
@Kris Seraphin-Lange

Stephan Valentin est docteur en psychologie et spécialiste de la petite enfance. Il a pratiqué dans différents pays, en Inde, en Côte d’Ivoire et en France où il a exercé dans un hôpital parisien pour enfants.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur l’enfance dont : “Mon bébé fait enfin ses nuits”, “La fessée, pour ou contre ?”, “Les angoisses chez l’enfant” et “Quand un nouveau bébé arrive”.

Il a reçu plusieurs prix littéraires pour ses romans et ses livres jeunesse.

Publié le 05/10/2022 à 11h12

Par Eva Kopp

Journaliste