Ecologie : Wings of the Ocean repart pour deux missions de dépollution

À bord du voilier Le Scylla, une dizaine de bénévoles a pris la direction du bassin d’Arcachon et de l’Atlantique, pour au moins six mois. Le départ s’est fait début mai à La Rochelle.

Aller plus loin

Titre
Durée
L’avis de Julie Baudillon, directrice de Wings of the Ocean

1 - L’avis de Julie Baudillon, directrice de Wings of the Ocean

02:18

L’importance de la sensibilisation aux enjeux environnementaux

2 - L’importance de la sensibilisation aux enjeux environnementaux

04:21

Les deux nouvelles missions de dépollution de Wings of the Ocean

3 - Les deux nouvelles missions de dépollution de Wings of the Ocean

08:29

Après avoir effectué des opérations de ramassage de déchets sur le bassin méditerranéen l’an dernier, Wings Of the Ocean est repartie début mai, depuis le port de La Rochelle pour deux nouvelles missions de six mois sur l’Atlantique et le bassin d’Arcachon.

L’association française de dépollution des littoraux en France et en Europe s’est dotée d’un voilier, Le Scylla, qui a à son bord une dizaine de bénévoles. Ce moyen de transport doux a pu être acquis grâce à l’un de leurs partenaires, Léa Nature, qui s’est engagé avec eux pour trois ans.

Photo de Victor Janjic

Jusqu’à octobre, les bénévoles ont prévu d’effectuer trois opérations de dépollution par semaine minimum. Cela implique la collecte, le tri, la caractérisation et la revalorisation des déchets. Au programme, aussi, de la sensibilisation auprès du jeune public sur la pollution plastique et le zéro déchet.

« L’idée est de les sensibiliser en amont pour éviter les gestes incivils, les décharges sauvages. De leur faire prendre conscience et rendre visible le problème », explique Julie Baudillon, directrice de Wings of the Ocean.

Photo de Victor Janjic

Elle ajoute : « Mais on travaille aussi beaucoup avec les entreprises parce qu’on considère qu’elles sont les premiers pollueurs en quelques sorte. » L’association les accompagne ainsi vers un changement dans leur manière de produire.

Le but avec ces deux missions est de les pérenniser dans le temps. Si vous souhaitez participer aux ramassages de déchet et suivre l’actualité de l’association n’hésitez pas à vous rendre sur leurs réseaux sociaux.