Découvrez le métier d’abat-jouriste

Claudie Daniel exerce ce métier rare avec passion depuis près de 26 ans et illumine la vie de ses clients grâce à ses créations.

Podcast

Découvrez le métier d’abat-jouriste

1 - Découvrez le métier d’abat-jouriste

02:32

Création d’un abat-jour

2 - Création d’un abat-jour

04:17

Rencontre avec Claudie : abat-jouriste

3 - Rencontre avec Claudie : abat-jouriste

08:28

Il n’existe pas d’école, ni de formation pour apprendre se métier. C’est en observant sa maman couturière qu’elle a appris à faire ses premiers abat-jours à l’âge de 15 ans. « J’ai toujours joué avec un fil et une aiguille depuis toute petite, je crois que la première fois que j’ai tenu une aiguille j’avais trois ans. » se confie Claudie au micro de notre journaliste.

Sa spécialité ? Le plissé ! Le tissu est cousu sur la carcasse de l’abat-jour, pli par pli, et point par point. Comme elle le dit : « il me faut du fil, une paire de ciseaux, une aiguille et mes mains…uniquement mes mains ».

Dans sa boutique, il y a une partie brocante avec notamment des lampes crées par l’artiste-artisane. Et au fond, une table molletonnée qu’elle vient seulement d’installer sur place. « Pour m’éviter de travailler uniquement dans mon atelier chez moi jusqu’à 2heures du matin »

« Je ne mets aucune épingle, je ne mesure rien, je fais tout à l’œil nu. » raconte Claudie tout en étant en train de coudre les plis de son abat-jour.

L’Autre Jour-L’Atelier : 2 rue Joffre 22520 Binic-Etables-Sur-Mer