Côtes-d’Armor : une crêperie, où l’on apprend à faire des crêpes

Lors d’un séjour en Bretagne, la dégustation de crêpes est un incontournable. À La crêperie du port de Saint-Quay-Portrieux, dans les Côtes-d’Armor, il est possible d’apprendre à les faire.

Podcast

Atelier crêpes en Bretagne

1 - Atelier crêpes en Bretagne

01:42

La crêperie du port, à Saint-Quay-Portrieux

2 - La crêperie du port, à Saint-Quay-Portrieux

03:49

l’art et la manière de faire des crêpes

3 - l’art et la manière de faire des crêpes

04:15

C’est bien connu, l’air de la mer donne faim. Il faut donc régulièrement prendre des forces et faire des pauses à la crêperie.

Géraldine tient cet la Crêperie du port depuis 12 ans. Elle vient d’une famille de restaurateurs et adore le contact avec les clients. Elle aime aussi transmettre et a voulu s’associer à l’office du tourisme de Saint-Quay-Portrieux pour proposer des ateliers crêpes aux touristes et les initier à l’art du billig.

Le billig, c’est la plaque de fonte sur laquelle on tourne les crêpes. On l’utilise avec un rozell, un petit râteau plat qui permet de pouvoir étaler la pâte sur la plaque.

Hémelyne Guillemot/AirZen Radio

Pour réussir à faire une crêpe sur un billig, il faut un minimum d’expérience et de persévérance. En revanche, peu importe la forme de la crêpe, on se régale toujours. Impossible d’avoir les secrets de la pâte à crêpes de Géraldine, en Bretagne chaque famille garde la sienne secrète. On saura simplement qu’elle la prépare toujours à la main et qu’en été, elle en fait plusieurs litres par jour.

Géraldine, souriante et accueillante, donne l’impression à ses clients qu’ils font partie d’une grande famille, elle a d’ailleurs voulu que sa cuisine soit ouverte pour toujours créer du lien et profiter de la vue magnifique du port de Saint-Quay.

Crêperie du Port
50 quai de la République
22410 Saint-Quay-Portrieux