Consommation : comment recycler ses piles et batteries usagées ?

Via sa solution de collecte Batribox et son projet Piles Solidaires, l’éco-organisme Screlec récupère et recycle ces déchets en France. Explications.

Podcast

Piles Solidaires : présentation de l’éco-organisme Screlec

1 - Piles Solidaires : présentation de l’éco-organisme Screlec

02:08

Piles Solidaires : Batribox, la collecte pour tous, partout

2 - Piles Solidaires : Batribox, la collecte pour tous, partout

03:55

Piles Solidaires : quel est ce projet écocitoyen et solidaire ?

3 - Piles Solidaires : quel est ce projet écocitoyen et solidaire ?

08:08

On estime qu’un foyer français comprend en moyenne 106 piles et batteries et que, parmi elles, 13 sont usagées et dorment dans nos tiroirs en attendant d’être recyclées. Si les Français ont depuis plusieurs années intégré à leur quotidien le geste du recyclage de leurs déchets ménagers dans les poubelles dédiées, les petits déchets comme les piles ou les batteries sont parfois oubliés.

Seuls 5% d’entre eux disent en effet trier leurs piles et batteries, selon un sondage Kantas TNS datant de novembre 2020. Des déchets qui contiennent des matériaux lourds, comme le zinc, le fer, l’acier ou encore du lithium. À la fin de leur vie, si ces piles ou batteries sont jetées avec les ordures ménagères ou pire, dans la nature, elles mettront des milliers d’années à se dégrader, tout en polluant les sols, l’air, les courants d’eau… Leur recyclage est donc indispensable.

A N N O N C E

Selon l’Eco-calculateur mis au point par Batribox, une batterie de type lithium-ion recyclée permettrait de fabriquer 37 pièces de 5 centimes en récupérant seulement le cuivre qu’elle contient. Dix piles alcalines recyclées pourraient, quant à elles, donner vie à plus de cinq clés grâce au fer qu’on y trouve.

Chloé Chardin / Piles Solidaires / Screlec / Batribox

Pour en arriver là, il faut avant tout récupérer les piles et batteries et les recycler. Pour ça, il existe plus de 65 000 points de collecte partout en France. L’éco-organisme Screlec – agréé par le ministère de la Transition écologique – a d’ailleurs déployé son réseau de collecte Batribox à destination du grand public. Vous trouverez notamment ces bornes roses dans les enseignes de la grande distribution, les magasins de bricolage, d’électronique, dans les entreprises, les mairies, déchetteries… Ou encore dans les établissements scolaires.

En effet, l’organisme a également développé un réseau de collecte auprès des scolaires via son opération annuelle Piles Solidaires. Cet événement éco-solidaire vise cette année à soutenir un projet d’électrification dans un village du Togo, en Afrique. La démarche éducative s’appuie sur une collecte de piles et de batteries usagées dans les écoles, collèges et lycées français pour sensibiliser les plus jeunes aux pratiques écoresponsables.

En collectant les piles, les élèves découvrent ainsi l’importance du traitement de ces déchets. Près de 2000 établissements scolaires français participent à cette collecte chaque année.