Chapeau de Paille, un réseau de cueillettes partout en France

« Cette association d’agriculteurs a démarré en 1985 pour promouvoir le circuit court », explique Philippe Marguery, président du Groupement d’intérêt économique Chapeau de Paille.

Podcast

La fête de la brouette, késako ?

1 - La fête de la brouette, késako ?

01:59

Les cueillettes du réseau Chapeau de Paille

2 - Les cueillettes du réseau Chapeau de Paille

04:24

Partez en famille cueillir vos produits frais !

3 - Partez en famille cueillir vos produits frais !

03:55

Chapeau de paille est une association d’agriculteurs qui valorise le circuit court depuis près de 40 ans.  À l’origine, cette association permet de promouvoir le libre-service et le lien direct avec le consommateur.

Les producteurs échangent ici de bons conseils sur des façons de produire, de communiquer ou partagent leurs victoires et leurs échecs. « On gagne du temps. Par exemple, tout le monde a essayé de nombreuses variétés de fraisier, on a fait le point et on a retenu les 5-10 qui correspondaient le mieux au territoire et à la situation », explique Philippe Marguery, le président du Groupement d’intérêt économique Chapeau de Paille.

Une méthode appliquée à la soixantaine de produits cultivés chez Chapeau de Paille. D’autres sujets comme le bio, les achats groupés, sont abordés et partagés lors de la douzaine de réunions par an.

Puisque les producteurs se réunissent en circuit court, il paraît logique d’ouvrir les allées au grand public. Si vous souhaitez consommer la soixantaine de variété de produits, il faudra venir les chercher dans l’une des 36 cueillettes du réseau.

Le principe est simple : on prend une brouette et on parcourt les allées. « On propose des produits locaux parfaits puisqu’on les récolte soi-même et des produits que tout le monde pourrait avoir dans son potager », insiste Philippe Marguery. Pommes, poires, cassis, groseilles, fraises, framboises, prunes, carottes, courgettes, salades, pommes de terre…. Mais aussi des fleurs !

La fête de la brouette, chouette !

Elles ne se mangent pas mais vous pouvez les cueillir pour décorer votre table. Conseil de Philippe Marguery : les fraises sont de très bonne qualité cette année ! Pour les découvrir, pourquoi ne pas profiter de la fête de la brouette organisée fin août ?

Entre le 18 août et le 4 septembre, une vingtaine de cueillettes organiseront la fête de la brouette. « La brouette, c’est l’emblème de nos cueillettes, on proposera donc diverses activités ou visites et les enfants pourront passer leur permis brouette », explique Philippe Marguery. Mais avant cela, il y a la semaine de la tomate… Pour en savoir plus, il faut consulter le site de la cueillette proche de chez vous.

Comment trouver sa cueillette ?

Il y en a 10 en Ile-de-France :

  • 77 – Cueillette de Rutel
  • 77 – Cueillette de Servigny
  • 77 – Cueillette de la Grange
  • 77 – Cueillette de Compans
  • 77 – Cueillette du Plessis à Lumigny
  • 77 – Cueillette du Plessis à Chanteloup
  • 78 – Cueillette de Viltain
  • 78 – Cueillette de Gally
  • 91 – Cueillette de Torfou
  • 95 – Cueillette de Cergy

26 dans les autres régions :

  • 01 – Cueillette de Fraisochamp
  • 10 – Cueillette de Troyes l’Espérance
  • 27 – Cueillette de Pithienville
  • 28 – Cueillette de Seresville
  • 35 – Cueillette de Thorigné
  • 37-  Jardins de Meslay
  • 51 – Cueillette de Muizon
  • 51 – Cueillette d’Aulnay sur Marne
  • 57 – Cueillette de Peltre
  • 59 – Cueillette de la Ferme du Paradis
  • 59 – Cueillette de Férin
  • 59 – Cueillette du Tronquoy
  • 59 – Cueillette de Hoymille – Ferme du Chêne Vert
  • 60 – Cueillette d’Antheuil
  • 60 – Cueillette d’Anserville
  • 62 – Cueillette de Beaurains
  • 64 – Cueillette de l’Aragnon
  • 67 – Cueillette d’Eckwersheim
  • 68 – Cueillette du Paradisvogel
  • 76 – Cueillette des Authieux
  • 76 – Cueillette d’Octeville
  • 80 – Cueillette d’Amiens
  • 80 – Cueillette de Saint-Gratien
  • 85 – Cueillette de Saint Hilaire
  • Cueillette de Saint Florent des Bois
  • 85 – Cueillette de Mareuil