Cette plateforme permet de louer du matériel de puériculture

C’est pour bientôt, plateforme de location entre particuliers, propose des biens liés à l’enfance et des vêtements de grossesse. Une solution éthique et économe lancée il y a un an par Solène Hubault.

Podcast

C’est pour bientôt : la créatrice raconte ses débuts d’entrepreneure

1 - C’est pour bientôt : la créatrice raconte ses débuts d’entrepreneure

01:56

Pourquoi la plateforme C’est pour bientôt a été créée ?

2 - Pourquoi la plateforme C’est pour bientôt a été créée ?

04:01

Louez du matériel de puériculture grâce au site C’est pour bientôt

3 - Louez du matériel de puériculture grâce au site C’est pour bientôt

08:24

Mompreneure de 32 ans avec trois enfants, Solène Hubault a lancé il y a un an la plateforme de location de matériel de puériculture et de vêtement de grossesse entre particuliers C’est pour bientôt.

« En 2016, lors de ma première grossesse, j’ai rencontré des difficultés pour m’habiller et acheter du mobilier pour mon bébé à moindre coût. Et puis, j’avais envie de tester les produits pour évaluer leur utilité avant de les acheter. Je me suis alors dit qu’il y avait quelque chose à faire », explique-t-elle.

A N N O N C E

Le fonctionnement est simple : les propriétaires de biens font leur proposition sur le site, y mettent une photo et fixent le prix. « On leur conseille de fixer, pour une semaine de location, le prix entre 10 et 20% du prix initial de l’objet. La totalité du montant fixé est reversé au particulier et, moi, j’ajoute ma commission, détaille Solène. Cette solution permet de faire de la place dans son dressing, de proposer des objets qu’on a utilisés trois fois, qui sont donc presque neufs, tout en ayant une rémunération. » Le matériel est ensuite retourné à la personne qui le loue.

Location courte de durée

Vous trouverez sur la plateforme, par exemple, des balancelles proposées à 60 centimes d’euros par jour, un parc pour enfant à 1,10 euro par jour ou bien un baby cook à 2,5 euros par jour. Mais les produits les plus prisés sont « les lits parapluie, les chaises hautes et les poussettes, les biens de puériculture les plus encombrants, constate la fondatrice. On a plus de demandes au moment des vacances. C’est pour bientôt, c’est surtout pour de la location de courte durée ».

La plateforme est disponible sur tout le territoire français, mais Solène Hubault a reçu des demandes pour la développer dans d’autres pays : Allemagne, Suisse et Nouvelle-Zélande.