Cet hiver, si on se chauffait avec des radiateurs informatiques ?

La société Qarnot Computing a eu comme idée d’utiliser la chaleur que dégagent les ordinateurs pour chauffer les habitations, les bureaux, les bâtiments publics.

Podcast

Cet hiver, si on se chauffait avec des radiateurs informatiques ?

1 - Cet hiver, si on se chauffait avec des radiateurs informatiques ?

02:25

Ce mercredi 16 novembre, AirZen Radio et son partenaire fondateur Bricomarché vous donnent des astuces pour faire des économies d’énergie à la maison.

Au lieu de regrouper des ordinateurs dans des datacenters, la société Qarnot Computing a eu l’idée d’utiliser la chaleur qu’ils dégagent pour les transformer en radiateurs et de les installer directement pour chauffer des bâtiments.

Les ordinateurs, pour travailler, ont un besoin d’énergie important. En calculant, ils dégagent de la chaleur à tel point que le microprocesseur et les différents éléments à l’intérieur ont besoin d’être ventilés. Alors, imaginez la chaleur que peuvent dégager ces centres de données où sont stockés des centaines de serveurs informatiques.

Un cercle vicieux

Pour fonctionner correctement, toutes ces machines ont besoin d’être refroidies en permanence, ce qui implique une logistique importante d’aspiration d’air, de ventilation, une climatisation coûteuse et gourmande en énergie, 24h/24 et 7j/7.

Toutes ces installations, partout dans le monde, produisent de la chaleur en grande quantité, qui doit être aussitôt neutralisée pour assurer le bon fonctionnement des machines. C’est un cercle vicieux.

phonlamaiphoto/Adobe stock

De ce constat, la société Qarnot Computing qui rend hommage par son nom à Sadi Carnot l’inventeur de la thermodynamique, a mis au point des radiateurs ordinateurs, très esthétiques, et des chaudières remplis d’électronique, de microprocesseurs qui travaillent en permanence et donc chauffent. Ce matériel informatique est utilisé par des entreprises de l’autre côté de la ville ou du pays, très gourmandes en ressources, qui ont besoin d’une grosse puissance de calcul pour de la recherche scientifique ou l’animation 3D.

Au lieu de stocker tous ces appareils dans un endroit unique, des data center, et être refroidis, la chaleur produite par tous ces ordinateurs est ainsi valorisée. L’énergie, au lieu d’être perdue, est distribuée directement là où on en a besoin : dans des logements, des bureaux, des bâtiments publics.

A N N O N C E

Ce sont les propriétaires, les bailleurs sociaux, les promoteurs qui achètent les machines. Ensuite, l’énergie produite est gratuite, et l’électricité pour faire fonctionner les appareils est remboursée. Il est, bien sûr, possible de réguler la température, au degré près, et comme ces équipements ont de capteurs, ils peuvent surveiller la qualité de l’air de votre intérieur.

Ces radiateurs et chaudières numériques sont conçus et développés à Montrouge, en région parisienne, fabriqués en Indre-et-Loire, Gironde et Maine-et-Loire, et destinés plus particulièrement aux promoteurs et bailleurs sociaux. Un produit qui allie haute technologie et savoir-faire français.