Café Corto : des cafés durables dans un ancien kiosque à journaux

Direction Marseille pour déguster une bonne petite tasse de café. Le Café Corto propose des cafés bios et équitables. Une torréfaction artisanale installée dans un ancien kiosque à journaux.

Podcast

Café Corto, des cafés de sélection à Marseille

1 - Café Corto, des cafés de sélection à Marseille

02:08

Chacun a son petit moment avec le café

2 - Chacun a son petit moment avec le café

04:08

Café Corto, des cafés durables dans un ancien kiosque à journaux

3 - Café Corto, des cafés durables dans un ancien kiosque à journaux

08:14

Margaux Sachy a créé en 2018, Café Corto, l’une des premières torréfactions artisanales de spécialité qui s’est installée à Marseille. Elle y propose des cafés de spécialité, fins et équitables. Des crus strictement sélectionnés puisqu’ils sont tous issus de l’agriculture biologique ainsi que du commerce engagé.

Margaux attache une attention particulière aux notions de terroir, de cépage et aux différents arômes pour ensuite les sublimer lors de la torréfaction.

Une activité de torréfactrice vers laquelle elle s’est tournée après plusieurs années en Asie. Elle y a affiné son palais et s’est initiée au café de spécialité. Elle y a découvert les plantations de café des îles de Sumatra et de Sulawesi en Indonésie. À son retour en France, c’est à Marseille qu’elle s’installe et parfait sa technique avant d’ouvrir Café Corto.

Préserver tous les arômes

Margaux applique un degré de torréfaction modéré qui permet ainsi de préserver tous les arômes du café. Des grains qu’elle veut 100% traçables en collaborant avec un réseau d’importateurs européens engagés ainsi que des associations de torréfacteurs.

Le Café Corto propose notamment ses cafés dans un ancien kiosque à journaux au niveau de l’arrêt de métro Périer dans le 8ème arrondissement. Un kiosque transformé en petit café pour animer la vie du quartier.