Bretagne : avec son labyrinthe de maïs, il fait découvrir sa ferme

Depuis début juillet, les vacanciers peuvent venir se perdre et tenter de s’y retrouver dans les 3 hectares du labyrinthe de maïs créé par la ferme de Sous La Ville, dans les Côtes-d’Armor.

Podcast

La belle histoire de la ferme de Sous La Ville

1 - La belle histoire de la ferme de Sous La Ville

02:34

En immersion dans un labyrinthe de maïs

2 - En immersion dans un labyrinthe de maïs

04:19

Un labyrinthe de maïs dans une ferme en Bretagne

3 - Un labyrinthe de maïs dans une ferme en Bretagne

08:23

À mon arrivée à la ferme de Sous la Ville, à Lantic, dans les Côtes-d’Armor, je retrouve Jean-Jacques allongé sous son tracteur en train de changer une roue. La veille, il a fait les moissons. Ses journées de travail sont aussi longues que certaines allées du labyrinthe qu’il a créé. C’est pourtant avec le sourire qu’il s’apprête à nous recevoir et à nous raconter son histoire.

Il y a quelques années, il décide de reprendre l’exploitation de ses parents. Il s’associe à sa sœur et son beau-frère. La ferme de Sous La Ville est et restera une histoire de famille. Les activités de la ferme sont réorientées, réinventées, avec notamment la création d’une boutique de vente de produits locaux.

A N N O N C E

Comme beaucoup d’agriculteurs aujourd’hui Jean-Jacques souhaite faire découvrir son métier et faire venir les gens dans sa ferme. Il décide de le faire de manière ludique en créant un labyrinthe de maïs sur les terres de sa famille.

Un objectif double

« Même si on fait beaucoup d’heures, on essaye de partir en vacances. L’année dernière, nous sommes partis dans le Morbihan et j’ai découvert un labyrinthe de maïs. En rentrant, j’ai proposé à mes associés d’en créer un », raconte Jean-Jacques avec malice.

Il a donc fait un plan à la main : au milieu du labyrinthe il y a une fleur et un espace pique-nique.

L’idée n’est pas simplement de se perdre mais de découvrir la ferme. Tout au long de l’exploration du labyrinthe, des questions sont posées aux visiteurs. Elles concernent l’exploitation familiale et sont accessibles à tous.

En effet, plusieurs niveaux de questions sont proposés afin de rendre la visite ludique à tous. En fonction de la réponse que l’on donne, on s’oriente dans le labyrinthe. Si la réponse à bonne on peut continuer à avancer jusqu’à la prochaine question. Si elle ne l’est pas…. À vous de voir ce qu’il se passera.

Le labyrinthe est ouvert tout l’été et, à la fin, le maïs servira de nourriture pour les animaux de la ferme.