Bien-être : aménager ses espaces intérieurs grâce au feng shui

Caroline-S Gleizes nous reçoit dans son appartement pour parler de son livre “Feng shui, nouvelle vie ! – Le secret des 5 pièces à revisiter chez soi”, publié aux éditions Eyrolles.

Podcast

Aménager nos espaces intérieurs grâce au feng shui – Partie 1

1 - Aménager nos espaces intérieurs grâce au feng shui – Partie 1

11:25

Aménager nos espaces intérieurs grâce au feng shui – Partie 2

2 - Aménager nos espaces intérieurs grâce au feng shui – Partie 2

15:12

Aménager nos espaces intérieurs grâce au feng shui – Partie 3

3 - Aménager nos espaces intérieurs grâce au feng shui – Partie 3

10:57

Chaque semaine, nous partons à la rencontre de nous-même. Nous explorons différents outils qui peuvent nous permettre de nous sentir mieux au quotidien. Harmoniser son espace intérieur pour se sentir bien à l’intérieur de nous-mêmes c’est une piste à explorer grâce au feng shui.

Caroline-S Gleizes est experte feng shui et méditation active, deux piliers de la médecine chinoise qui ne séparent pas l’individu du contexte dans lequel il vit.

AirZen Radio. Qu’est-ce que le feng shui ?

Caroline-S Gleizes. Ce sont deux mots très simples. Feng veut dire vent et Shui l’eau. Donc le vent, donc ce qui est invisible. Et l’eau, tout ce qui est visible avec la notion d’interaction entre les deux. Car l’eau doit sa température et son mouvement avec quelque chose d’invisible. Ainsi, ce qui est visible dans une maison, c’est-à-dire les murs, les meubles, et ce qui est invisible comme les odeurs, les bruits ou l’atmosphère bien particulière d’une pièce.

Il y a un côté très poétique dans le feng shui…

Caroline-S Gleizes. Oui, tout à fait. On a souvent fait un parallèle entre l’être humain et la maison. Une maison a plusieurs étages, le rez-de-chaussée correspond au corps, aux jambes, donc la façon dont on avance. Le premier étage va être au niveau du cœur. Et le deuxième étage, lui, au niveau du mental. De la même manière, la porte de la maison va être la bouche et les fenêtres les yeux.

Je ne vais pas avoir le même état d’esprit si le matin j’ouvre ma fenêtre sur un mur gris ou sale, ou sur une magnifique vallée. La nuit, la maison doit dormir. Il est important de fermer les volets. La maison a également besoin de respirer tout comme nous. Ouvrir les fenêtres pour recevoir le soleil, le vent, la pluie. La base de la vie d’un être humain c’est la respiration. Eh bien, la maison a besoin de respirer de la même sorte.

Son livre : « Feng shui, nouvelle vie ! – Le secret des 5 pièces à revisiter chez soi », de Caroline-S Gleizes, éditions Eyrolles.