Pays basque : à la découverte des tambours artisanaux et sacrés

Un instrument de musique pour les uns, un outil de transcendance pour les autres, l’invention du tambour a été accordée aux Égyptiens en 6 000 avant J.-C. Aujourd’hui, il est encore fabriqué de façon sacrée à la main au Pays basque.

Podcast

Pays basque : à la découverte des tambours artisanaux et sacrés

1 - Pays basque : à la découverte des tambours artisanaux et sacrés

02:10

Rencontre avec Bastien Barrère : chant mongol et tambours artisanaux

2 - Rencontre avec Bastien Barrère : chant mongol et tambours artisanaux

04:14

Rencontre avec Matthieu Chalet-Mathoulin, artisan et musicien de tambours sacrés

3 - Rencontre avec Matthieu Chalet-Mathoulin, artisan et musicien de tambours sacrés

04:03

« Un tambour artisanal est unique, vous ne ferez pas deux fois le même. » Matthieu Chalet-Mathoulin est ce que l’on peut appeler un passionné. Autant sur l’aspect sonore que sur l’aspect spirituel, avec sa femme, ils sont tombés amoureux de cet instrument.

>>>Téléchargez l'application d'AirZen

C’est à quatre mains qu’ils ont fabriqué leur premier tambour, il y a cinq ans. Depuis, ils en ont fait leur profession et confectionnent cet objet à la main via les Tambours Sacrés.

Comment confectionner un tambour à la main ?

On choisit le bois, le diamètre du cadre, la peau, le cordage et la gravure… Chaque élément est personnalisable. Vous pouvez le commander ou participer à un stage pour le confectionner vous-même. La gravure, c’est la spécialité d’Emma Chalet-Mathoulin.

Le chant qui accompagne le tambour

C’est par hasard que Bastien Barrère a découvert le chant diphoniques. Avec sa voix grave, l’Ariégeois fait des vibrations à l’instinct, accompagné des Tambours Sacrés qu’il fabrique avec Matthieu. Il propose des voyages sonores : « Ça ne plaît pas à tout le monde, mais ça provoque forcément quelque chose », explique-t-il.

>>>Téléchargez l'application d'AirZen