Archimaid aide les étudiants étrangers à trouver un logement

En 2019, Armandine Nkondock lance sa start-up. Elle propose différents services tels que l’aide à la recherche de formation, au logement et se porte garant locatif par avance de loyer.

Podcast

Archimaid contribue à régler la problématique de l’accès au logement

1 - Archimaid contribue à régler la problématique de l’accès au logement

01:46

Armandine Nkondock explique les origines de la plateforme Archimaid

2 - Armandine Nkondock explique les origines de la plateforme Archimaid

03:53

Archimaid, une aide pour les étudiants étrangers en France

3 - Archimaid, une aide pour les étudiants étrangers en France

08:28

Armandine Nkondock est née et a grandi au Cameroun. Lorsqu’elle a décidé de venir étudier à Bordeaux pour poursuivre ses études, elle a rencontré des difficultés pour trouver un logement. Elle a alors créé en 2019 Archimaid, un service d’accompagnement personnalisé destiné aux étudiants étrangers qui souhaitent venir en France. Il est décliné en plusieurs services : garant locatif par avance de loyer, recherche d’un logement, d’une formation, aide pour les démarches administratives etc.

A N N O N C E

Le point de départ de sa réflexion a eu lieu lorsqu’elle a quitté sa chambre au Crous pour prendre un appartement plus grand. Résultat « je me suis pris un mur parce que je n’avais pas de garants. Ce qui est difficile, c’est de se dire que j’avais une bourse d’étude, je travaillais à côté et j’avais le soutien de mes parents. Mais les agences que je démarchais ne m’ont même pas accordé un rendez-vous malgré mes ressources financières ». 

Une aventure entrepreneuriale

Marquée par cette expérience, Armandine a souhaité trouver une solution pour les étudiants étrangers qui se retrouvent dans la même situation qu’elle. Elle s’est alors inspirée ce qui se fait dans son pays d’origine : l’avance de loyer. « Pour 71% des propriétaires en France, la première problématique qu’ils rencontrent est le non-paiement des loyers, explique-t-elle. Or, on a une population qui peut payer mais qui n’a pas forcément de garant ou de CDI. J’ai trouvé ça injuste, c’est comme ça que graduellement j’ai eu l’idée d’Archi plus, le cœur de ce quenous faisons. »

“J’avais une bourse d’étude, je travaillais à côté et j’avais le soutien de mes parents. Mais les agences que je démarchais ne m’ont même pas accordé un rendez-vous malgré mes ressources financières”

Archi+ est une application sur laquelle l’étudiant renseigne différentes informations dont le nombre d’avance de loyer qu’il peut garantir. Cette somme est bloquée sur un compte séquestre puis un certificat de garanti locatif est délivré au propriétaire. « Finalement, on est des intermédiaires pour rassurer les deux parties, et l’étudiant se porte structure morale sur ses propres loyers », résume la fondatrice d’Archimaid.

Au fur et à mesure, Armandine s’est rendu compte que sa plateforme attirait aussi bien des étudiants étrangers que nationaux, mais aussi des retraités, des intérimaires, des entrepreneurs. Ces populations représentent 30% de son public.