À Marseille, une maison de retraite intergénérationnelle

L’association Les Jardins d’Haïti souhaite ainsi créer des liens entre les âges. Un lieu qui s’est construit grâce à la famille de Laurent Baucraut, le directeur de cette maison à vivre.

Podcast

Les jardins d’Haïti, maison de retraite intergénérationnelle

1 - Les jardins d’Haïti, maison de retraite intergénérationnelle

01:57

Une belle histoire de famille pleine d’espoir, d’ambition et d’envie de s’impliquer dans le bien-être de nos aînés.

Depuis sa création par Suzanne Boucraut, en 1951, l’association Les jardins d’Haïti n’a cessé de grandir et d’innover pour devenir, après quatre générations, une véritable maison à vivre.

La famille Boucraut a repensé l’image de la maison de retraite pour en sortir une vision différente et bienveillante, en proposant des ateliers, des animations, des spectacles, de l’art thérapie et a installé une crèche dans la maison.

L’objectif de cette crèche, ouverte depuis février 2020, est de créer du lien social, d’égayer le quotidien des résidents et d’apporter un projet pédagogique pour les enfants.

Des étudiants

Des projets qui ont été soutenus financièrement par la Caisse nationale de solidarité et accompagnés par Marseille Solution et l’organisme de conseils et formation We are the starters.

Un lieu qui apporte de la joie et donne des solutions pour lutter contre l’isolement des personnes en maison de retraite.

Et la maison ne compte pas s’arrêter là. A la rentrée de septembre, elle accueillera deux étudiants pour continuer dans cette dynamique de partage et de mixité.

Les Jardins d’Haïti souhaitent aussi installer un tiers lieu avec un marché bio, un food truck et une guinguette. De beaux projets en perspective qui, on l’espère, inspireront d’autres maisons de retraite.