A Lyon, les poubelles aussi tendent vers le positif

Opala est un service de nettoyage de poubelles éco-responsables à destination des particuliers comme des professionnels. À sa tête, Manon, jeune Lyonnaise d’un peu plus de 20 ans.

Podcast

Mieux Agir : comment nettoyer des poubelles ?

1 - Mieux Agir : comment nettoyer des poubelles ?

02:18

Lyon : nettoyer ses poubelles de façon éco-responsable

2 - Lyon : nettoyer ses poubelles de façon éco-responsable

04:12

Opala : une entreprise à impact

3 - Opala : une entreprise à impact

04:12

Opala veut dire déchets en hawaïen et c’est aussi le nom que Manon a décidé de donner à son entreprise. À 21 ans, elle s’est lancée sur la voie de l’entrepreneuriat à impact. Elle est heureuse de participer à cette quête du mieux-agir.

« Opala, c’est un processus de nettoyage de bacs à déchets. On fait de la rotation de bacs : on récupère les poubelles sales, on redépose les poubelles propres. Ensuite, on lave les poubelles dans notre entrepôt, on les nettoie sur des bas de rétention pour pouvoir récupérer l’intégralité des eaux usées. On les traite et on peut les réutiliser pour les eaux d’après », explique la très jeune entrepreneuse.

Sensibilisée auprès de ses parents

Elle veut arrêter le lavage des poubelles sur place, l’écoulement des produits chimiques sur les trottoirs.

« Mes parents ont eu une entreprise de nettoyage dans la région Lyonnaise, j’ai commencé à les aider l’été. J’allais nettoyer les immeubles, sortir les poubelles. Je me suis rendu compte qu’avec la crise sanitaire, les gens étaient très exigeants avec les points de contact mais ne pensaient pas au manque de nettoyage des bacs à déchets », explique Manon

Différentes initiatives de la ville

Elle a été sensibilisée au mieux agir grâce à la Ville de Lyon qui a su mettre en place différentes initiatives pour préserver l’environnement. Elle a aussi rencontré des jeunes qui, comme elle, veulent faire des métiers qui ont du sens et dans lesquels ils œuvrent pour le positif.

« J’ai vraiment essayé de donner une image positive à Opala. On parle de poubelles, j’ai conscience que ça ne fait rêver personne. Je me suis rendu compte que le contenant n’était pas le plus important c’est la démarche éco-responsable qu’il y a derrière », raconte Manon.

Elle a donc décidé de mettre de la couleur dans son logo et d’apporter beaucoup de chaleur et d’authenticité dans tout ce qu’elle met en œuvre.