Voir les choses différemment grâce à la photographie

« La photographie m’a appris à prendre le temps de regarder les choses différemment » 

Podcast

Voir les choses différemment grâce à la photographie

1 - Voir les choses différemment grâce à la photographie

02:13

La photographie vue comme une thérapie

2 - La photographie vue comme une thérapie

04:08

François Barberat nous parle de sa photo fétiche lors du concours

3 - François Barberat nous parle de sa photo fétiche lors du concours

03:37

Pour sa première participation au concours de Portraitistes de France, François Barberat photographe à Lyon fait partie des 180 lauréats du cru 2021. AirZen Radio l’a interrogé sur son rapport à la photo.

Photographe à Lyon, François Barberat tient un studio photo depuis six ans : l’Atelier des photographes. Son style il le décrit comme « naturel et pas forcé » que l’on peut d’ailleurs retrouver dans les 12 portraits photo qu’il a présenté au concours de Portraitistes de France. Résultats, il fait partie des 180 lauréats de l’année 2021. Le titre, pour quatre ans, a été décerné en octobre par la fédération française de la photographie et des métiers de l’image. Parmi les membres du jury il y avait des Meilleurs Ouvriers de France. 

Et, il y a un cliché qui lui a suscité en lui le plus d’émotion « c’est celle de notre cliente qui est malade. C’est un portrait en noir et blanc d’une femme qui n’a plus de cheveu ni de sourcil et qui pourtant est absolument rayonnante. Ce n’est pas parce qu’elle n’a pas de cheveu qu’elle n’est pas féminine et ni sexy. Je pense que c’est un combat qu’elle voulait avoir et qu’on a eu ensemble. »