Travail : l’industrie du luxe crée des emplois en France

Le marché reprend des couleurs, et les marques françaises se taillent la part du lion. Sur les 270 marques de luxe au monde, 130 sont françaises.

Aller plus loin

Titre
Durée
Le luxe crée des emplois en France

1 - Le luxe crée des emplois en France

02:08

La mode, le cuir et l’horlogerie représentent 40 % des emplois directs et indirects du secteur du luxe en France. Viennent ensuite les vins et spiritueux, les cosmétiques et parfums. En six ans, le luxe a créé 3 500 emplois en France et ouvert vingt nouveaux sites de fabrication.

Le domaine du luxe se porte bien, et de grandes marques en France cherchent un savoir-faire français.

Afin d’accompagner le succès de ses collections, la marque de luxe Hermès poursuit son développement et va construire deux nouveaux ateliers de fabrication en Nouvelle-Aquitaine : la première à L’Isle-d’Espagnac, en Charente, en 2025 et la seconde à Loupes, en Gironde, en 2026. La marque avait déjà ouvert en 2020 celle de Guyenne, à Saint-Vincent-de-Paul. À terme, cela représentera plus de 500 artisans sur ces sites de production.

Trois projets en développement

De plus, l’École Hermès des savoir-faire, qui est un centre de formation d’apprentis agréé par l’Éducation nationale, va être créée à l’automne 2022 à Montbron, en Charente, et début 2023 à la Maroquinerie de Guyenne.

Les manufactures de L’Isle-d’Espagnac et de Loupes constitueront les 23e et 24e ateliers de maroquinerie de la maison, tous situés en France. Les autres fabriques du Sud-Ouest se situent à Nontron, en Dordogne, et à Saint-Junien, en Haute-Vienne, depuis plus de 25 ans.

Ces deux ouvertures de maroquineries s’ajoutent aux trois projets en cours de développement en France à Louviers dans l’Eure, à Tournes-Cliron, dans les Ardennes, et à Riom, dans le Puy-de-Dôme, où les recrutements et formations se poursuivent.

En France, le groupe de luxe Hermès compte 11 000 collaborateurs dont 4 300 artisans selliers maroquiniers.