Thomas Calichiama : préoccupations et ambitions américaines

L’aventure professionnelle de Thomas Calichiama, qui a créé sa start-up en France, et choisi de la faire grandir à Los-Angeles. L’intuition première pierre de la réussite.

Podcast

Thomas Calichiama : préoccupations et ambitions américaines

1 - Thomas Calichiama : préoccupations et ambitions américaines

02:29

Tout va plus vite à Los Angeles

2 - Tout va plus vite à Los Angeles

04:45

Thomas Calichiama : la santé, rien d’autre

3 - Thomas Calichiama : la santé, rien d’autre

04:38

Sans le savoir, Thomas Calichiama, Français bon teint blanchi au harnais du « métro, boulot, dodo », avait quelque chose en lui d’américain. Sinon, aurait-il eu l’idée, en 2017, de créer un « vêtement anti-ondes » !?

Le genre de truc qui ne court pas les rues dans la Creuse ou l’Aveyron, et dont le côté indispensable ne saute globalement pas aux yeux ici, en France. Mais en fait, Thomas est surtout un jeune bien dans son époque et qui, comme tout jeune du XXIe siècle, considère que rien n’est plus important que la santé. Que, par conséquent, on doit la protéger du mieux qu’on peut, y compris contre ces ondes qui donc nous menacent.

Les germes du succès

Et intuitivement, Thomas a compris que les États-Unis allaient bien accueillir son produit. Sa start-up naît en France et, deux ans plus tard, pour des raisons « d’accélérateur et d’incubateur » que, là encore, on maîtrise moyennement en Ardèche, il part s’installer à Los Angeles avec femme et enfant.

Fidèle à son raisonnement, confiant dans son produit, mais surtout impatient d’en découdre avec ce peuple américain qui, beaucoup plus qu’un fermier de l’Ariège, est très préoccupé par sa santé.

Trois ans plus tard, les germes du succès entourent l’avenir de cette start-up. Thomas avait très probablement vu juste.