Suisse : Caren Menge-Wegner, une artiste-thérapeute à Genève 

À Genève, Caren Menge, dit Wegner, est une artiste tournée vers l’autre. Graphiste de formation, elle a compris que ses œuvres aident les personnes qui les contemplent à se sentir mieux.

Podcast

Le premier « patient » de Caren Wegner

1 - Le premier « patient » de Caren Wegner

02:15

C’est quoi le métier d’énergéticienne ?

2 - C’est quoi le métier d’énergéticienne ?

04:16

Quand les formes et les couleurs guérissent

3 - Quand les formes et les couleurs guérissent

08:15

Dans son travail, Caren Menge-Wegner va partir d’une photographie, très simple, un coin de porte, une goutte d’eau ou simplement un bout de ciel, et la développer sur des applications de graphiste.

En laissant libre cours à son imagination, une image complètement différente de l’original, va se créer. À travers ses œuvres, le patient va observer et déjà effectuer un début de travail sur lui-même. 

L’importance de l’humilité 

« Je ne me considère pas être une guérisseuse », explique l’artiste. Son but est de faire travailler le patient avec sa propre énergie, sans le toucher, sans lui parler, mais simplement en passant sa main au-dessus du corps.

Lors d’une séance, il faut s’attendre à ressentir une profonde fatigue. D’ailleurs, plupart des patients s’endorment sur la table. « À la suite de la séance, on peut être un peu chamboulé », prévient Caren. La thérapie a la particularité d’être basée sur une séance uniquement. Selon elle, en effet, une seule séance suffit pour « réaligner » le patient sur lui-même. 

Son tout premier patient

Un jour, alors que son père se plaignait de rétention d’eau importante, Caren a effectué une séance sur « son premier patient ». Âgé de 85 ans, il se plaignait souvent de douleurs dans les jambes, et ses bas de contention n’y changeaient rien ou pas grand-chose.

Mais quelque temps après la manipulation de Caren, c’est un succès, plus de douleurs. Une réussite qui l’a inspirée pour la suite.