« Sans maître nage libre », le livret pour ne plus avoir peur de l’eau

Silvère Didailler est maître-nageur depuis plus de 20 ans. Fort de son expérience, il propose un livret flottant pour apprendre à respirer et appréhender l’eau, « Sans maitre nage libre ».

Podcast

Eté : des conseils pour partir serein et éviter la noyade

1 - Eté : des conseils pour partir serein et éviter la noyade

02:17

Livre : « Sans maitre nage libre », de Silvère Didailler

2 - Livre : « Sans maitre nage libre », de Silvère Didailler

04:23

Un livre éco-conçu pour appréhender l’eau

3 - Un livre éco-conçu pour appréhender l’eau

03:49

Cet été, l’indispensable dans la valise ne sera peut-être pas le cahier de vacances mais le livre qui compte bien faire diminuer le risque de noyade.

Pendant la crise sanitaire, les piscines étaient fermées aux scolaires. De ce fait, les enfants n’y ont pas eu accès avec l’école. Alors gérant d’une piscine, Silvère Didailler remarque que les enfants qui ne savent pas nager sont de plus en plus âgés.

Un livret éco-conçu

Si le coût de l’accès aux piscines municipales ou à des cours de natation n’y est probablement pas pour rien, il reste important pour sa sécurité de savoir nager et respirer quand on est dans l’eau. Ces bases-là, Silvère les transmet dans un livre qui résiste à l’eau, à mi-chemin entre une bande dessinée éducative, un jouet de plage et un article de sport.

Silvère Didailler

« Il permet d’avoir une autonomie aquatique et d’apprendre à son propre rythme. On ne va pas apprendre à nager, mais à maîtriser cet univers aquatique », explique Silvère Didailler. « Sans maitre nage libre » ne vise pas à remplacer le maitre-nageur mais à améliorer la sécurité dans les bassins, la mer ou l’océan.

Ce livre flottant, qui rentre dans la logique de l’upcycling, est composé de combinaisons de surf en néoprène et de papier de verre. Un choix qui a un coût : le livret est disponible au prix de 32 euros. Mais quand on aime la nature, on fait en sorte de proposer des produits qui ne l’abîment pas, même quand ils sont oubliés sur la plage : « La reliure est en plastique biosourcé et compostable. Il se dissout pour servir d’engrais à la nature », détaille le maître-nageur.