MonOrdo : la pharmacie sans contact 4.0

En plein cœur de Toulouse, la start-up Monordo vient de lancer un tout nouveau concept de pharmacie : une officine épurée, entièrement digitalisée et un accent mis sur l’accompagnement des malades chroniques. AirZen Radio a rencontré son fondateur Sébastien Bonnet. 

Podcast

MonOrdo : la pharmacie sans contact 4.0

1 - MonOrdo : la pharmacie sans contact 4.0

01:58

Monordo : la start-up qui digitalise le suivi des traitements longs.

2 - Monordo : la start-up qui digitalise le suivi des traitements longs.

04:04

Monordo : la start up qui veut renouveler la relation patient-pharmacien.

3 - Monordo : la start up qui veut renouveler la relation patient-pharmacien.

04:03

Renouveler le rôle du pharmacien et mieux accompagner le patient pour ses traitements longs. C’est tout l’objectif de la start-up toulousaine Monordo

Son fondateur et CEO, Sébastien Bonnet, est parti du constat suivant : 22 millions de patients suivent aujourd’hui en France un traitement pour une maladie chronique or ils ne sont qu’un tiers à le faire correctement. En cause selon lui, un suivi compliqué par des lourdeurs administratives, des prescriptions difficiles à respecter, de longues files d’attentes…etc.  

Pour y répondre la start-up a donc inauguré une boutique épurée dans le centre de la Ville Rose, sans étagères débordant de médicaments, à la pointe du modernisme et directement reliée à une application mobile. Le patient y entre ses informations, scanne sa prescription qui est envoyée et vérifiée par un pharmacien en boutique. C’est ensuite une machine qui prépare et trie les pilules à l’unité et dans l’ordre de prise, pour éviter le gaspillage. Cela peut ensuite lui être livré gratuitement à domicile ou bien être récupéré sur place. Le pharmacien arrive enfin en support, en physique ou en visio, pour accompagner le patient et le conseiller.  

La start-up ambitionne aujourd’hui d’exporter le concept dans d’autres grandes villes françaises comme Paris, Lyon et Marseille.