Mieux vieillir : un coffret multisensoriel testé dans les Ehpad

Simuler les sens et les perceptions, voilà le but de ce coffret confectionné par la maison d’édition Les doigts qui rêvent, à destination des personnes âgées. Explications de sa directrice, Sophie Blain.

Podcast

Séniors : un coffret multisensoriel pour stimuler les perceptions

1 - Séniors : un coffret multisensoriel pour stimuler les perceptions

01:58

Toucher, écouter, sentir… Le coffret multisensoriel de LDQR

2 - Toucher, écouter, sentir… Le coffret multisensoriel de LDQR

03:53

Mieux vieillir : un coffret multisensoriel en test dans les Ehpad

3 - Mieux vieillir : un coffret multisensoriel en test dans les Ehpad

08:26

Pour ne pas perdre la précision de nos sens avec l’âge, le mieux est encore de les exercer. Pour stimuler le toucher, l’odorat, la lecture ou encore l’audition, l’équipe des Doigts Qui Rêvent (LDQHR) a achevé la première étape de conception d’un coffret multisensoriel stimulateur de perceptions des personnes âgées en situation de handicap. 

Jusqu’à présent, la maison d’édition LDQR s’adressait aux enfants atteint d’une déficience visuelle. En proposant des livres tactiles illustrés, elle leur permettait d’accéder à la lecture et de « toucher une histoire ». Récemment, le public s’est élargi.

Mieux vieillir : un coffret multisensoriel en test dans les Ehpads
LDQR

Sophie Blain, directrice de la maison d’édition explique : « Une de nos bénévoles a testé certains de nos livres avec des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer et s’est aperçue que, parfois, cela ravivait l’interaction, la stimulation dans le regard ou l’amusement. » La décision est alors prise : LDQR va tenter de concevoir un produit adapté aux personnes âgées en situation de handicap.

Le coffret multisensoriel

Mieux vieillir : un coffret multisensoriel en test dans les Ehpads
LDQR

Chaque coffret comprend un texte à lire en moins de dix minutes et des déclinaisons sensorielles : odeur, objets du quotidien, sons et atmosphères sonores et illustrations tactiles. Le but de ces coffrets est de créer une émotion, un souvenir ou des discussions.

Pour la confection de ce coffret, l’équipe des doigts qui rêvent s’est rendue dans l’Ehpad Robert Grandjean de Talant, en Côte-d’Or, début juillet, avec des illustrations tactiles. Le but était alors d’avoir des retours pour concrétiser le coffret. Et les résidents ont pris leur rôle très à cœur : « Ce bout de chemise, c’est de la mauvaise qualité ! », «  Ce n’est pas une robe c’est une nuisette ça ! ». Et oui, contrairement aux enfants, l’expérience et le goût sont des critères à prendre en compte.

Plusieurs thématiques

« Au départ, on ne voulait mettre qu’un seul objet. Finalement, on en a mis plusieurs car ils ont pris beaucoup de plaisir à ouvrir le coffret et découvrir son contenu, précise Sophie Blain, directrice de la maison d’édition. On voulait mettre de la musique, mais on s’est rendu compte que des ambiances sonores seraient plus intéressantes. »

Le coffret pourrait se décliner en trois thématiques : la rencontre, le voyage et la vie des gens. Il est pour le moment en phase de pré-prototype.