Mayenne : il embauche des salariés dont la santé vacille

A 22 ans, Maxence Laze a racheté une entreprise pour embaucher sa mère qui peinait à retrouver du travail après son cancer. Explications.

Podcast

L’initiative d’Euzenat Peinture, à Laval

1 - L’initiative d’Euzenat Peinture, à Laval

01:57

Il embauche sa mère après sa maladie

2 - Il embauche sa mère après sa maladie

03:47

Une entreprise solidaire avant tout

3 - Une entreprise solidaire avant tout

07:49

Tout quitter pour se soigner, c’est ce qu’a fait Christelle Laze en mars 2017. Elle a cessé de travailler pour soigner un cancer au stade 4. Après sa maladie, elle a tenté de retrouver du travail dans sa branche, elle était chargée d’affaires dans la peinture après une longue carrière en tant que maître d’œuvre. Sans succès.

Devant les difficultés de sa mère à retrouver du travail, Maxence Laze a donc décidé de se lancer. Il a racheté une entreprise, Euzenat Peinture, à Laval, en Mayenne, et a embauché sa maman. Un geste solidaire qui a fait depuis boule de neige. Âgé de 22 ans, le jeune homme a embarqué d’autres salariés dans l’aventure. De deux, l’entreprise est passée à quatre salariés.

Des profils variés

« On est une entreprise de battants, explique Maxence Laze. Pour faire simple, aujourd’hui nous sommes quatre. Il y a moi, la jeunesse, de l’autre côté, il y a ma maman, la personne pour qui on a fait tout ce projet, qui a eu plusieurs cancers et qui a eu du mal à retrouver du travail. C’est pour ça qu’on en est venu à ouvrir cette société. Ensuite, il y a Fabrice, qui a une pile au cœur et le vit comme un handicap. Enfin, Marie, qui a 58 ans et est à quatre ans de la retraite. » Ce sont des profils variés, mais qui ont tous en commun d’avoir été exclus de l’emploi après un problème de santé fragile.

Pour contacter Maxence Laze et Euzenat Peinture : 06 51 95 06 18 / [email protected]