Louis Albert de Broglie, le prince de la tomate

Aujourd’hui nous allons parler du prince jardinier et de son amour pour les tomates. Louis Albert de Broglie (prononcé de breuil) a créé le Conservatoire national de la Tomate il y a plus de vingt ans près de Tours. Nous l’avons rencontré pour discuter de cette plante bien connue de la famille des Solanacées. 

Podcast

Louis Albert de Broglie, le prince de la tomate

1 - Louis Albert de Broglie, le prince de la tomate

08:10

Vertes, jaunes, orange, noires… découvrez le royaume de la tomate

2 - Vertes, jaunes, orange, noires… découvrez le royaume de la tomate

02:02

Rencontre avec Louis Albert de Broglie, passionné de la tomate

3 - Rencontre avec Louis Albert de Broglie, passionné de la tomate

04:07

C’est un peu le royaume de la tomate! À Montlouis-sur-Loire, non loin de Tours, vous pourrez visiter le Conservatoire national de la Tomate. 700 variétés y sont cultivées. Créé en 1998 par Louis Albert de Broglie, cette collection unique au monde offre un panorama inédit de ce fruit aux richesses insoupçonnées. Un domaine de 55 hectares acheté en 1991 qui fait la fierté de son propriétaire, car Louis Albert de Broglie est un passionné de la tomate.

Découverte à l’origine au XVIème  siècle par les conquistadors, la tomate nous vient du Pérou et du Mexique. Utilisée comme plante d’ornement, elle suscitera jusqu’au XVIIIème les pires méfiances car associée aux plantes empoisonnées. Si elle se consomme aux États-Unis dès 1830, elle n‘arrivera dans les assiettes qu’au début du XXème. On estime à 12 000 le nombre de variétés qui existent dans le monde.

Vous pourrez venir en découvrir une partie au château de la Bourdaisière, où vous trouverez même un bar à tomates où vous pourrez la déguster sous toutes ses formes, tranquillement installé au milieu de ce jardin parfaitement cultivé.