Livre : « Les Tisseuses », des destins féminins hors du commun

Avec son livre « Les Tisseuses : Au Fil du Bogolan », Naïma Guerziz interroge le parcours des femmes aux destins surprenants. Elle met en avant l’espoir porté par l’Afrique.

Podcast

Une histoire de femmes libres et courageuses

1 - Une histoire de femmes libres et courageuses

02:06

Questionner l’identité des personnes en parcours d’immigration

2 - Questionner l’identité des personnes en parcours d’immigration

04:00

Mettre au premier plan les véritables héroïnes de notre époque

3 - Mettre au premier plan les véritables héroïnes de notre époque

08:05

Naïma Guerziz veut être dans la transmission totale par son métier d’enseignante et d’auteure. Longtemps, elle s’est interdit d’écrire et un jour, alors qu’elle commençait à s’ennuyer, elle a décidé de se lancer dans son premier livre.

A N N O N C E

Une rencontre fortuite lui permet d’être publiée et en 2021, elle sort son nouveau roman « Les Tisseuses : Au fil du Bogolan », aux éditions Lemart. Dans ce livre, Naïma Guerziz décrit le destin d’une femme africaine qui décidera de prendre le destin de son village en main. Le parcours d’Espérance est semé d’embûches mais, grâce à sa rencontre avec Joséphine, la jeune femme va se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat.

Pour parler de ces destins féminins, Naïma Guerziz s’inspire des auteures lues dans sa jeunesse. Elle voulait des vraies héroïnes et a créé des personnages féminins courageux, indépendants et libres.

Dans son roman, elle questionne également le rapport de force entre les femmes ainsi que l’identité des personnes en parcours d’immigration.

Pour elle, Espérance apporte une valeur ajoutée et permet de créer une réelle solidarité entre les personnes. Naïma dépeint l’Afrique comme un continent solaire et prouve que, malgré des événements difficiles, il existe toujours une issue de secours.