L’herboriste AirZen : l’héricium, un champignon rare et précieux

Nombreux sont les surnoms donnés à ce champignon si difficile à trouver. Si vous arrivez à mettre la main dessus, vous découvrirez l’une de ses nombreuses facettes, par exemple, en médecine chinoise.

Podcast

Qu’est-ce que l’héricium ?

1 - Qu’est-ce que l’héricium ?

02:06

Où trouver l’héricium ?

2 - Où trouver l’héricium ?

04:00

Que faire de l’héricium ?

3 - Que faire de l’héricium ?

04:08

« Crinière de lion », « Barbe du hérisson », « tête de singe », voici quelques exemples d’appellation de l’héricium. Ce gros champignon, qui peut peser jusqu’à deux kilos, est un parasite des plaies d’arbres feuillus tels que les chênes, hêtres ou érables. En France, c’est une espèce protégée.

Comestible lorsqu’il est jeune, son goût n’est pas sans rappeler celui du homard, avec, dans un second temps, des saveurs de sarriette, d’agrumes et de noix de coco. Cultivé en Chine depuis les années 60, il se trouve dans les magasins spécialisés sous forme de poudre de champignons séchés ou bien d’extraits secs, concentrés en principes actifs.

Les nombreuses propriétés de l’héricium

Riche en vitamines, minéraux et fibres, il offre un apport protéique important avec une grande variété d’acides aminés.

On l’utilisera pour bien des choses : soulager les problèmes chroniques d’estomac, augmenter la mémoire ou encore stimuler son immunité. Des études cliniques sont en cours pour analyser ses effets sur les troubles de la vision, de l’audition ou encore la maladie de Parkinson.

La prise la plus courante est sous forme de compléments alimentaires en poudre à diluer et infuser dans un grand verre d’eau bien chaude. Il existe aussi en gélules, plus concentrées.