L’herboriste AirZen : la renouée du Japon, alimentaire et médicinale

La renouée du Japon est considérée comme une « peste végétale » à cause de sa capacité à envahir l’espace. Vous la trouverez d’ailleurs partout en France. Mais cette plante renferme bien des atouts.

Podcast

L’histoire de la renouée du Japon

1 - L’histoire de la renouée du Japon

01:54

Où trouver la renouée du Japon ?

2 - Où trouver la renouée du Japon ?

04:04

Que faire avec la renouée du Japon ?

3 - Que faire avec la renouée du Japon ?

04:03

La renouée du Japon est originaire de Chine, Taiwan et comme son nom l’indique, également, du Japon. Elle est issue de la même famille que le sarrasin : les polygonacées. La renouée du Japon est toutefois plus grande, pouvant atteindre entre deux et quatre mètres de haut.

On en trouve trois espèces en France, où ses feuilles blanchâtres font le bonheur des abeilles entre août et septembre. Sa végétation démarre au printemps et elle pousse de plusieurs centimètres par jour, ce qui explique son aspect envahissant.

La renouée du Japon, aussi en cuisine

Vous pourrez donc la cueillir de manière assez simple, mais il faut être vigilant sur la qualité du sol sur lequel vous récoltez. Sa capacité de pousse très favorable lui permet en effet de s’implanter sur des zones polluées.

En cuisine, la renouée du Japon est utilisable pour les potages, des confitures ou même des tartes. Ses graines peuvent être moulues en farine. Pour le domaine médicinal, elle dispose de propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, antiallergiques et anti-infectieuses. Elle aura, par exemple, des vertus sur les douleurs articulaires, mais aussi certaines infections cutanées telles que des champignons.

Les contre-indications sur son usage restent cependant assez élevées. Il faut ainsi se référer à un professionnel pour envisager son utilisation.