Le Kocon : le seul espace de coworking-crèche de France est à Bordeaux

En août 2021, Marine Alari, fondatrice de la structure, s’est installée à la Villa Maria, un ancien hôtel particulier. La crèche peut accueillir jusqu’à 12 enfants de coworkers.

Podcast

Le Kocon, un espace de coworking-crèche qui répond à une problématique

1 - Le Kocon, un espace de coworking-crèche qui répond à une problématique

02:38

Le Kocon : “entreprendre autrement auprès de ses enfants”

2 - Le Kocon : “entreprendre autrement auprès de ses enfants”

04:20

L’histoire du Kocon, un espace de coworking-crèche unique en France

3 - L’histoire du Kocon, un espace de coworking-crèche unique en France

08:07

Allier espace de coworking et crèche, c’est le concept développé par Marine Alari avec Le Kocon. C’est dans un lieu atypique de Bordeaux, à la Villa Maria, qu’elle a installé ses locaux fin août 2021. Il s’agit d’une ancienne bâtisse qui date du XXe siècle transformée en espace de travail partagé. Sur les 1000 m2, on trouve différents postes de travail, des salles de réunion, une piscine, un boulodrome et un jardin.

La crèche est installée dans l’ancienne maison du gardien de la maison de maître de la Villa Maria. En plus de cela, la créatrice du Kocon y loue une surface de coworking, « comme ça j’ai mon propre espace de bureau partagé pour ma communauté de mamans entrepreneures », dit-elle.

A N N O N C E

Le fonctionnement est simple : les parents déposent leur enfant le matin à la crèche lorsqu’ils comptent travailler dans les locaux. La structure peut accueillir jusqu’à 12 bambins de 15 mois à 6 ans, et fait aussi du périscolaire. L’équipe encadrante est composée d’une éducatrice de jeunes enfants, une auxiliaire de puériculture et deux accompagnantes en petite enfance.

Créer du lien

Avec cette façon de procéder, Marine Alari s’est rendu compte que « ça favorise les liens entre les coworkers. Ils échangent sur leur boulot, mais abordent aussi des questions personnelles liées notamment à la parentalité et aux problématiques de garde d’enfant. » C’est aussi pour cette raison qu’elle a lancé le concept de coworking-crèche, qui existe ailleurs en Europe, car elle-même a dû trouver une solution avec son compagnon lorsqu’ils sont arrivés à Bordeaux, il y a trois ans.

kocon
Marine Alari

« J’ai voulu alléger les parents, mais surtout les mamans de cette charge mentale, explique Marine Alari. Entre le fait de déposer les enfants à la crèche puis aller au travail, les bouchons, les oublis de tétines etc., je me suis dit qu’il fallait leur faciliter la vie en ayant tout sur place. »  

À présent, la fondatrice du Kocon souhaite développer son concept partout en France, en marque propre et en franchise. Elle conclut : « Pour moi, ce projet c’est créer, entreprendre, réaliser ses rêves et projets aux côtés de ses enfants. »