Jean-Claude Ellena, parfumeur de talent et d’exception

Qui se cache derrière les parfums ? AirZen Radio a fait l’incroyable rencontre de Jean-Claude Ellena, nez exclusif d’Hermès pendant 14 ans. Ce philosophe de l’odorat a travaillé, tout au long de sa carrière, avec plus de deux mille odeurs différentes. 

Podcast

Jean-Claude Ellena, parfumeur de talent et d’exception

1 - Jean-Claude Ellena, parfumeur de talent et d’exception

01:58

Jean-Claude Ellena, nez d’Hermès : ne négligez pas l’odorat !

2 - Jean-Claude Ellena, nez d’Hermès : ne négligez pas l’odorat !

03:47

Jean-Claude Ellena, nez d’Hermès : mettre des mots sur les odeurs.

3 - Jean-Claude Ellena, nez d’Hermès : mettre des mots sur les odeurs.

04:12

Un homme au sourire aussi jovial que son nez est “fin”. Jean-Claude Ellena, nous parle d’odeurs et de parfums à travers des mots élémentaires, bizarres ou inopinés. De 2004 à début 2016, il a été le nez exclusif "maison" chez Hermès, pour lequel il a créé les Hermessences, Un Jardin sur le Nil ou encore Terre d’Hermès. 

Le parfumeur, parmi les plus reconnus au monde, aborde la question de façon simple : “une odeur c’est une note de musique, un outil de travail, il faut oser en parler, il faut oser en débattre”, a-t-il confié à AirZen Radio. 

Aujourd’hui à la retraite après de nombreuses années au service des plus grandes maisons de parfumerie (Hermès, Guerlain…), Jean-Claude Ellena aide sa fille dans la confection de parfums artisanaux. Dans ses nombreux ouvrages, il s’évertue à donner la parole aux odeurs, à philosopher autour du sens que l’on a tendance à négliger et qui semble avoir retrouvé une forme d’importance avec la crise sanitaire.  

Une simplicité de description qu’il a toujours mis au service de son travail :  le parfumeur est connu pour ses formules courtes, épurées et allant à l’essentiel. Par exemple, il est parvenu à recréer l’odeur du chocolat en utilisant seulement deux molécules, là où le cacao naturel compte plus de 900 molécules. Des formules simples donc qu’il compose de tête, sa mémoire olfactive exceptionnelle ayant d’ailleurs même été reconnue par imagerie médicale.