Drôme : les écohébergeurs de la Biovallée développent un tourisme vert

Dans ce territoire rural, qui compte 60 000 habitants, un réseau de gestionnaires de gîtes et de chambre d’hôtes a pour valeurs piliers la transition écologique et la solidarité.

Podcast

Drôme : la Biovallée, le seul biodistrict en France

1 - Drôme : la Biovallée, le seul biodistrict en France

02:32

La Biovallée, une terre d’accueil qui développe le tourisme durable

2 - La Biovallée, une terre d’accueil qui développe le tourisme durable

04:36

Biovallée : des touristes séduits par des vacances écoresponsables

3 - Biovallée : des touristes séduits par des vacances écoresponsables

03:46

Depuis des années, dans la vallée de la Drôme, le tourisme vert est développé notamment grâce à l’implication d’écohébergeurs.

A N N O N C E

Ils se sont installés dans la Biovallée avec dans l’idée de transmettre leurs pratiques et valeurs liées au développement durable aux touristes. « C’est une terre d’accueil, explique Claude Boudeulle, vice-présidente de l’association Biovallée. Les premiers écohébergeurs sont venus nous trouver parce qu’ils avaient envie de se structurer et d’avancer. »

Mieux vivre ensemble

Aujourd’hui, ils sont 16 membres de ce réseau de gestionnaires de gîtes et de chambres d’hôtes. « On travaille sur la préservation énergétique et alimentaire. Mais aussi sur l’eau, en s’axant sur la question du recyclage des eaux usées, détaille Claude Boudeulle. On promeut une alimentation saine et locale en privilégiant le circuit court. Certains écohébergeurs cultivent aussi leurs fruits et légumes. »

Tous ces engagements, les professionnels du tourisme les partagent avec leur clientèle et s’emploient à agir pour un « mieux vivre ensemble dans le respect de la nature et des gens », souligne la vice-présidente de Biovallée.