Des livres qui parlent à tous les enfants: “On ne compte pas pour du beurre”

Enfin des livres représentatifs de toutes les familles ! La nouvelle maison d’édition « On ne compte pas pour du beurre » publie ses premiers ouvrages jeunesses. Rencontre avec les co-fondatrices Elsa Kedadouche et Caroline Fournier.

Podcast

Des livres qui parlent à tous les enfants: “On ne compte pas pour du beurre”

1 - Des livres qui parlent à tous les enfants: “On ne compte pas pour du beurre”

02:21

Comment écrire des histoires pour enfants ?

2 - Comment écrire des histoires pour enfants ?

04:00

Découvrez la nouvelle maison d’édition “On ne compte pas pour du beurre”

3 - Découvrez la nouvelle maison d’édition “On ne compte pas pour du beurre”

08:16

De beaux livres pour enfants

Ce sont des livres pour enfants comme ils les aiment : plein de magie, de philosophie, de joie de vivre et de créatures à combattre…. Selon les collections vous pourrez aider Lila à sauver les abeilles ou vous demander pourquoi grandit-on avec les jumeaux Hic et Nunc. Des univers dans lesquels les enfants se plongent avec plaisir si l’on en croit Mylo, 6 ans qui a pu lire La Voie Bleue « c’était un livre fantastique ! » d’autant plus que ceux-ci sont éco-responsables.

La maison d’édition inclusive

Ce que les enfants ne remarquent pas, c’est que Lila à deux maman et Hic et Nunc ont deux papas et une maman. Des schémas familiaux qui ne sont pas expliqués dans les livres et qui sont anecdotiques dans les histoires pour banaliser la représentativité des familles dans les livres jeunesses selon les co-fondatrices de la maison d’édition Elsa Kedadouche et Caroline Fournier. Au micro d’Airzen Radio elles expliquent avoir créer On ne compte pas pour du Beurre pour que leur fille puisse lire une histoire d’enfant qui lui ressemble et dont le sujet ne soit pas que l’enfant ait deux mamans. Pour plus d’informations, vous pouvez écouter les différentes versions de l’interview ou vous rendre directement sur le site internet ou le compte Instagram de la maison d’édition On ne compte pas pour du beurre.