Des images pour parler : l’alternative gratuite pour les familles concernées par l’autisme

En France il existe des solutions pour aider les enfants atteint d’un trouble du spectre autistique à communiquer. Avec les classeurs d’images, ils peuvent montrer ce qu’ils ne peuvent pas dire par exemple mais cette solution coute cher aux parents… Alors pour amortir ce cout, Airzen Radio reçoit Laurant Charrier, éducateur spécialisé et porteur du projet Des images pour parler. 

Podcast

Des images pour parler : l’alternative gratuite pour les familles concernées par l’autisme

1 - Des images pour parler : l’alternative gratuite pour les familles concernées par l’autisme

04:04

Comment les Images pour Parler ont-elles été conçues ?

2 - Comment les Images pour Parler ont-elles été conçues ?

04:04

La France connait le spectre autistique, des solutions existent pour vivre avec selon Laurent Charrier.

3 - La France connait le spectre autistique, des solutions existent pour vivre avec selon Laurent Charrier.

08:04

En France, une naissance sur cent donne lieu à un enfant atteint de troubles du spectre autistique selon Volontaires Autisme. Les familles concernées par le handicap ne sont donc pas rares et même si les symptômes varient d’un enfant à l’autre, il existe aujourd’hui des outils efficaces pour l’aider à communiquer plus facilement que par la parole. Parmi ceux-là, les classeurs d’images peuvent-être une vraie solution. En revanche ils ont un cout : il faut payer un classeur assez solide pour ne pas que l’enfant le casse, et des images assez variées pour qu’il puisse illustrer toutes les actions ou réflexions qu’il souhaiterais partager dans son quotidien. Pour pallier à ce budget Laurent Charrier, éducateur spécialisé,  propose une banque d’image gratuite qui sera mise à disposition sur le site www.desimagespourparler.fr . Une aide qui se veut complémentaire selon Laurent « on ne souhaite pas faire de l’ombre aux professionnels, mais simplement proposer une alternative abordable pour les familles ». Seule la graphiste sera rémunérée pour ce projet lancé sur la plateforme Ulule.