DégaineCare, la marque de cosmétiques dédiée à notre bien-être mental

Les trois premiers produits pensés par Agnès Sanso, la créatrice de la marque, sont commercialisés depuis janvier et conviennent à tous les types de peau.

Podcast

La philosophie de la marque de cosmétiques DégaineCare

1 - La philosophie de la marque de cosmétiques DégaineCare

02:18

DégaineCare, bien plus qu’une marque de cosmétiques

2 - DégaineCare, bien plus qu’une marque de cosmétiques

04:21

DégaineCare : normaliser et représenter tous les types de peau

3 - DégaineCare : normaliser et représenter tous les types de peau

08:54

« Dégaine représente et normalise la réalité et les changements quotidiens de la peau. » Voilà une phrase qui résume bien la philosophie de la marque lilloise de cosmétiques DégaineCare créée par Agnès Sanso.

Elise Crespin
Elise Crespin

« En France, trois jeunes sur cinq souffrent d’un trouble de l’anxiété. Dégaine, c’est une alternative pour améliorer le bien-être des jeunes adultes à travers trois leviers : une marque incarnée médiatiquement, une marque de cosmétiques nouvelle génération et l’association ASKIP, qui vise à libérer la parole sur la santé mentale », détaille la créatrice de la marque.

Les produits sont végans, non testés sur les animaux, fabriqués en France et ont été élaborés dans un laboratoire breton. Ils sont conçus de façon à « équilibrer la peau au quotidien, travailler sur les facteurs de stress interne et externe, les émotions, la pollution et l’alimentation », explique Agnès Sanso.

Agnès Sanso

Le secret de ses effets réside dans la composition : « On travaille avec des super food et des plantes adaptogènes, issues de la médecine chinoise. Ces ingrédients, riches en antioxydants, permettent à la peau de s’adapter à son environnement extérieur, assure la créatrice de la marque DégaineCare. Ils vont apporter une hydratation, apaiser, purifier au quotidien. Mais ce ne sont pas des produits qui traitent l’acné ou les maladies de peau », précise Agnès Sanso.

Plus globalement, en créant cette marque de cosmétiques, la cheffe d’entreprise lilloise a envie de « partager une nouvelle vision de la beauté, qui est plus en phase avec la réalité du quotidien. Il est hyper important de représenter et normaliser les problèmes de peau et, plus globalement, les aléas de la vie pour permettre aux jeunes de ne plus se sentir mal ou différent. C’est pourquoi on veut créer un mouvement générationnel ».