Chauffeuse VTC, elle tisse des liens forts avec ses clients

Mervet est chauffeuse VTC en région parisienne. Plus que son van, c’est surtout sa personnalité qu’elle met au service de ses clients. Une personnalité unique que nous avons rencontrée.

Podcast

Mervet, conductrice VTC, explique comment elle se ressource

1 - Mervet, conductrice VTC, explique comment elle se ressource

02:33

Mervet : les gens s’étonnent de voir une femme au volant

2 - Mervet : les gens s’étonnent de voir une femme au volant

03:56

Rencontre avec Mervet, conductrice de VTC en région Parisienne

3 - Rencontre avec Mervet, conductrice de VTC en région Parisienne

07:58

C’est en sortant d’un reportage pour AirZen Radio que j’ai la chance de croiser la route de Mervet. Elle est venue me chercher pour m’accompagner au RER le plus proche.

De nature généreuse, Mervet est extrêmement chaleureuse, avenante et sympathique. J’ai immédiatement envie de lui parler et je me sens suffisamment rassurée pour monter à l’avant avec elle. C’est la première fois que je monte à bord d’un VTC conduit par une femme. J’espère que, dans quelques années, je n’aurai plus à m’en étonner.

Du golf pour s’aérer

Elle me confie que je ne suis pas la seule et que ses clients lui font souvent cette remarque. Elle adore son métier.

Mervet incarne à elle seule cette citation : « L’important n’est pas la destination, c’est le voyage ». Avec elle, les trajets prennent tous leurs sens.

Mervet. Photo Hémelyne Guillememot/AirZen Radio

Je décide d’enregistrer tout notre voyage afin d’apprendre à la découvrir davantage. Un moment que je ne suis pas près d’oublier.

Mervet a passé son enfance et son adolescence dans une cité du Val-de-Marne. Elle habite maintenant en Seine-et-Marne et passe ses journées au volant de son imposant van. Elle aime parler aux gens et m’explique qu’elle a tissé des liens très forts avec certains clients qui sont devenus des amis.

Elle rend aussi des services aux personnes âgées qu’elle accompagne à leurs différents rendez-vous médicaux.

Pour compenser les journées qu’elle passe assise à conduire, elle va jouer au golf pour se reconnecter à la nature et entendre les oiseaux chanter.

Pour contacter Mervet, rendez-vous ici.