“Ce qui ne nous tue pas – Eloge de la renaissance”, récit d’une reconstruction

Récit du chemin de reconstruction personnelle après un accident de la route.

Un magnifique témoignage est paru aux éditions mindset « Ce qui ne nous tue pas… éloge de la renaissance », écrit par Anne-Sophie Le Caignec.

Anne-Sophie Le Caignec est écrivaine, dessinatrice, spécialiste en marketing et développement de projet.

Le vendredi 2 juin 2017 à 8 h 45, sa vie bascule. Victime d’un chauffard, Anne-Sophie Le Caignec est au mauvais endroit au mauvais moment. Ce matin-là, elle décide de partir plus tôt au travaille. Elle ne suit pas son intuition et se retrouve dans un carambolage. Admise aux urgences, elle en sortira avec quelques contusions, du Doliprane et un arrêt maladie de quatre jours.

Ce n’est que le début d’un long chemin. Les douleurs s’installent et avec elles tout un cheminement vers l’acceptation de ce qui est. Elle nous raconte dans ce récit les phases de ce parcours : le déni, la colère, la dépression, le marchandage et l’acceptation. Sa reconstruction du mental pour rétablir son corps puis… refaire son corps pour recommencer à vivre.

Un récit que nous conseillons à tous ceux qui traversent une épreuve, un changement bouleversant pour s’inspirer de l’optimisme de l’auteur.

Petit bonus avec l’annexe. Anne-Sophie Le Caignec nous offre ses recettes et idées pour quand le moral flanche !

“Ce qui ne nous tue pas – Eloge de la renaissance” est paru aux éditions Mindset.