Bientôt une “vélorue” en Ile-de-France

La Mairie du 12ème arrondissement a annoncé l’arrivée, en 2022, d’une “vélorue”. C’est la rue de Charenton, longue de 3 kilomètres, qui a été choisie pour devenir un axe prioritaire pour les vélos.

Podcast

Bientôt une “vélorue” en Ile-de-France

1 - Bientôt une “vélorue” en Ile-de-France

02:08

Qu’est-ce qu’une vélorue ?

2 - Qu’est-ce qu’une vélorue ?

03:58

Les vélos de plus en plus nombreux dans nos villes

3 - Les vélos de plus en plus nombreux dans nos villes

04:06

“À Paris, à vélo, on dépasse les autos…” chantait Joe Dassin. Nous n’en sommes pas si loin avec le concept de vélorue : ces axes qui donnent la priorité aux cyclistes. Il en existe une à Strasbourg depuis 2017, une autre devrait voir le jour dans les mois qui viennent à Paris, dans le 12ème arrondissement.  

“La rue de Charenton connaît un trafic trop important”, explique à AirZen Radio Emmanuelle Pierre-Marie, la maire de l’arrondissement pour justifier cet engagement de campagne. Après consultation des riverains, il a été décidé de donner la priorité aux vélos mais de permettre tout de même aux voitures d’emprunter l’axe même si l’objectif est de réduire drastiquement le passage automobile. 

Cette tendance à donner plus de place aux vélos dans les villes de France revient finalement à mieux respecter la hiérarchie des transports. À Paris par exemple, le transport automobile ne représente que 13% du trafic global. Autre objectif de cette vélorue, “sensibiliser les automobilistes au partage de la route” détaille aussi Denis Gitiel, délégué à la sécurité de la Fédération Française de Cyclotourisme.