Sheila et Ian Cole : entre jardin d’hiver et bienfaisance

En plein hiver, les perce-neiges sont parmi les rares fleurs à montrer le bout de leur nez. Pourtant, seules deux variétés sont régulièrement commercialisées en France. Un couple de jardiniers anglais nous en dit plus sur cette fleur qui a le don d’éclairer les jardins à la morte saison.

Podcast

Sheila et Ian Cole : entre jardin d’hiver et bienfaisance

1 - Sheila et Ian Cole : entre jardin d’hiver et bienfaisance

02:25

À la découverte des perce-neiges

2 - À la découverte des perce-neiges

04:12

Open gardens : des jardins qui vous veulent du bien

3 - Open gardens : des jardins qui vous veulent du bien

04:22

Le début de l’histoire d’amour entre le couple que forment Sheila et Ian Cole et les perce-neiges est digne d’un film.

Il y a un peu plus de 15 ans, ces deux jardiniers anglais – presque un pléonasme : tous les Anglais ne sont-ils pas un peu jardiniers ?  – se promenaient en voiture dans le Kent par une belle journée de février et ont suivi un panneau indiquant qu’un jardin non loin de là était ouvert. Curieux de voir ce qui pourrait bien pousser en plein hiver, ils y sont allés.

>>>Téléchargez l'application d'AirZen

Là, ils ont découvert des petites touffes toutes différentes les unes des autres et qui faisaient l’admiration des visiteurs. Love at first sight !  lls ont commencé par en acheter quatre sujets… Ils en ont aujourd’hui plus de 300 variétés sur les 2000 existantes !

Les rencontrer, c’est commencer à découvrir une plante finalement peu connue chez nous. C’est aussi l’occasion de mettre un coup de projecteur sur une association de jardins ouverts à laquelle Sheila et Ian appartiennent et qui récolte des fonds pour les enfants malades, comme nous l'explique sa présidente, Karen Roper.

>>>Inscrivez-vous à notre newsletter 100 % positive