À la découverte du four à pain de la boulangerie Poilâne

C’est embaumé dans une bonne odeur de pain cuit que nous découvrons le four à bois de la célèbre boulangerie Poilâne à Paris. Un four installé dans les caves d’un ancien couvent du 17ᵉ siècle.

Podcast

A la découverte du four à pain de la boulangerie Poilâne

1 - A la découverte du four à pain de la boulangerie Poilâne

08:21

Le Pain nourrit le corps et l’esprit

2 - Le Pain nourrit le corps et l’esprit

04:12

L’art de faire du pain Poilâne

3 - L’art de faire du pain Poilâne

02:12

Dès que nous passons devant une boulangerie dans la rue, en particulier tôt le matin, les odeurs du bon pain et des viennoiseries en train de cuire peuvent nous rappeler des odeurs d’enfance. Et bien, imaginez-vous l’odeur qui nous monte aux narines quand nous pénétrons dans le sous-sol de l’emblématique boulangerie Poilâne dans le 6ème arrondissement de Paris.

Nous nous retrouvons face au four à bois où tous leurs pains sont en train de cuire. Un mélange de feu de cheminée et de pâte cuite. L’occasion de parler avec Apollonia Poilâne, boulangère à la tête des boulangeries du même nom. Elle nous raconte la vision de sa profession de boulangère.

Un établissement situé au 8 rue du Cherche-Midi où tout a commencé en 1932 quand son grand-père pierre ouvre sa boulangerie et y développe un produit qui va changer le monde du pain… la miche au levain cuite au feu de bois. Apollonia nous fait découvrir ce fournil, au sous-sol, où elle se rend chaque matin enivrée par les odeurs de levain et de feu de bois.

Un moment pour vérifier la qualité du pain tout juste sorti du four. Un pain qui, aussitôt sorti, craque et crépite. Dans le métier, on dit que le pain chante.