Aymeric Caron : “J’avais besoin d’écrire ce roman pour alerter les gens”

« La Planète des sages » est une conversation durant laquelle Stéphane Basset reçoit un invité pour un entretien intimiste, bienveillant, retraçant sa carrière et permettant à l'auditeur de trouver dans le discours de l'invité quelques clés pour un mieux vivre.

Réécouter en podcast

Aymeric Caron : “J’avais besoin d’écrire ce roman pour alerter les gens”

Aymeric Caron : “J’avais besoin d’écrire ce roman pour alerter les gens”

35:42

Cette semaine, Aymeric Caron, journaliste et écrivain, nous présente son premier roman « Nous mourrons de nous être tant haïs ».

Sur une centaine d’années, différents personnages vont assister au déclin écologique de notre planète. Le vrai se mêle à la fiction dans ce premier roman réussi qui met en lumière l'urgence de la conversion écologique universelle.

>>> Inscrivez-vous à notre newsletter 100% positive 

C’est depuis le café où il a ses habitudes qu’Aymeric Caron se confie. Dans cet échange, il est question de musique, de futur, de paternité et même de vie extraterrestre.

« Nous mourrons de nous être tant haïs », d'Aymeric Caron, éd. Robert Laffont, 21 €. 

>>>Téléchargez l'application d'AirZen Radio

Ce contenu audio a été diffusé le 26 janvier 2022 sur AirZen Radio. Maintenant disponible en podcast sur airzen.fr, notre application et toutes les plateformes de streaming.

Par Stephane Basset

Animateur

Agence de communication Perpignan