Science : ces fourmis qui peuvent détecter le cancer

On connaissait déjà le potentiel canin pour détecter les cellules cancéreuses mais des chercheurs ont mis en évidence la même chose chez une espèce de fourmis, les Formica Fusca.

Podcast

Ces fourmis qui peuvent détecter le cancer

1 - Ces fourmis qui peuvent détecter le cancer

01:55

Bernard Werber l’a parfaitement mis en évidence, les fourmis sont des petites bêtes très organisées et très intelligentes, accompagnées d’un fort potentiel.

Capables de se repérer à l’odeur afin de retrouver et de baliser leur chemin via des phéromones, les fourmis sont dotées d’un odorat très développé. C’est la raison pour laquelle des chercheurs français du CNRS, de l’université Sorbonne Paris Nord, de l’institut Curie et de l’INSERM, se sont intéressés de près aux performances de cet animal minuscule.

Les insectes ont d’abord reçu une formation et, après seulement quelques minutes d’exposition aux cellules cancéreuses, les fourmis ont réussi à différencier les cellules humaines saines des cellules malades.

Quelle différence entre la fourmi et le chien hormis la taille ? Le temps… Plusieurs mois sont en effet nécessaires pour le dressage canin là où quelques minutes suffisent pour les fourmis, et les entretenir est bien moins onéreux également.

La méthode doit encore être évaluée grâce à des tests cliniques sur un organisme humain complet, mais cette première étude met en évidence tout le potentiel de ces petites bêtes qui ne veulent que notre bien.