Innovation : MyEli, le bijou connecté qui sécurise contre les agressions

À 26 ans, Ludivine a créé la start-up MyEli. Elle propose un bijou connecté de protection, qui permet à son propriétaire de prévenir ses proches en cas d'agression ou de problème en un seul clic. Un bijou pensé comme un bel objet. 

Podcast

Innovation : MyEli, le bijou connecté qui sécurise contre les agressions

1 - Innovation : MyEli, le bijou connecté qui sécurise contre les agressions

02:23

Ludivine Romary, une entrepreneuse positive

2 - Ludivine Romary, une entrepreneuse positive

04:22

MyEli, le bijou connecté contre les agressions

3 - MyEli, le bijou connecté contre les agressions

08:25

Ludivine Romary est une jeune entrepreneure de 26 ans. Elle est la fondatrice de la start-up MyEli, basée à Bordeaux, avec laquelle elle propose notamment un bijou connecté qui a pour but de prévenir des agressions dont pourraient être victime la personne qui le porte.

>>>Téléchargez l'application d'AirZen

En cas d’agression ou de problème, ce bracelet – un bel objet qui ressemble à un jonc argenté ou doré – permet de prévenir ses proches. C’est au centre de ce bijou que se trouve un petit bouton en caoutchouc noir. Avec une seule pression sur celui-ci, un SMS d'alerte est directement envoyé aux numéros enregistrés sur l'application qui accompagne ce bracelet. La localisation GPS est également activée, ce qui permet d’enregistrer votre trajectoire.

Avec ce bouton, il est aussi possible de déclencher une alarme pour faire fuir l'agresseur ou encore d’enregistrer tout ce qui se passe.

Ludivine veut valoriser des savoir-faire français au travers de ce bracelet. La fabrication de ses bijoux est sous-traitée dans le sud de la France. La partie joaillerie est faite en Ardèche. Tout ce qui est de l’électronique se passe à Pessac, en Gironde. En enfin, le packaging vient de Carcassonne.

>>>Téléchargez l'application d'AirZen

Cette aventure entrepreneuriale a démarré à ses 23 ans, lorsqu’elle était en master en école de commerce et qu’elle devait élaborer avec des amis un projet. Elle a ainsi créé MyEli en 2019.

Elle nous parle de cette aventure d’entrepreneure qu’elle trouve passionnante et enrichissante. Deux mois seulement après la commercialisation de ses bracelets sécurisants, Ludivine a eu la chance de se rendre à Las Vegas pour recevoir le prix de l’innovation au CES, le salon mondiale de la tech. Le bijou MyEli est disponible en couleur or ou argent, pour femme ou pour homme, à 95 euros l'unité.