Mieux vieillir : Domani, une colocation pour les personnes âgées

C’est une troisième alternative pour les personnes âgées qui s’approchent de la dépendance. Domani sort d’ailleurs lauréate du prix Silver Valley 2022 dans la catégorie vieillissement actif.

Podcast

Domani, nouveaux acteurs de la « silver économie »

1 - Domani, nouveaux acteurs de la « silver économie »

01:56

Domani, les colocations pour personnes âgées

2 - Domani, les colocations pour personnes âgées

04:23

Mieux Vieillir : domani, primée deux ans après son lancement

3 - Mieux Vieillir : domani, primée deux ans après son lancement

04:15

C’est en 2020 que le projet de Domani voit le jour, à Pessac, près de Bordeaux, au moment même où les personnes âgées sont au cœur des politiques sanitaires.

« On voulait avoir une idée à impact, on a puisé des idées à l’étranger, en France et Domani est née », explique Jean de Miramon, son co-fondateur.

Domani, kesako ?

Arrive un âge où l’on perd son autonomie et où rester chez soi représente un coût d’argent et de temps, entre les aménagements et la venue du personnel soignant ou des proches pour assister le quotidien.

Pourquoi ne pas tenter la colocation ? Jean de Miramon et Oscar Lustin proposent aux personnes âgées un lieu de vie aménagé, d’environ 300m2 à partager entre à sept ou huit habitants. À l’image d’une colocation entre étudiants ou jeunes actifs, ici chacun aurait son intimité dans sa chambre et les lieux de vie seront partagés : cuisine salon, buanderie… il faudra faire son repas et son ménage.

La personne âgée continue alors à être active dans son quotidien et stimulée par les autres occupants. Par ailleurs, le fait de n’avoir qu’une seule adresse pour divers profils facilite les temps de trajets pour le personnel médical.