Lily facilite la vie agit pour une meilleure qualité de vie au travail

La plateforme a été créée, en 2018, par trois associés. L’idée est de réduire l’impact des problèmes personnels des salariés et permettre le bon fonctionnement de l’entreprise.

Podcast

Lily facilite la vie : le bien-être au travail, un sujet central

1 - Lily facilite la vie : le bien-être au travail, un sujet central

02:26

Magaly Siméon explique le fonctionnement de Lily facilite la vie

2 - Magaly Siméon explique le fonctionnement de Lily facilite la vie

04:14

Lily facilite la vie, une start-up centrée sur le bien-être au travail

3 - Lily facilite la vie, une start-up centrée sur le bien-être au travail

08:23

Poussée par son envie de rendre service, Magaly Siméon lance en 2018 la plateforme Lily facilite la vie. Elle s’est entourée de deux associés : Sarah Penven et Chris Navas. Tout est parti d’un constat : « Je me suis rendu compte que j’avais un talent : celui d’aider les gens à trouver des solutions à leurs problèmes, explique-t-elle. J’arrive à mettre en relation les bonnes personnes. »

Ils se sont alors donné pour mission d’aider les personnes à réduire leurs problèmes du quotidien en passant par les entreprises. Les trois associés partent du principe que si on aide un salarié à régler ses soucis du quotidien, il sera plus en forme. Par ricochet, cela contribuera à son bien-être au travail et aux performances de l’entreprise.

Plus qu’un service de conciergerie

Il y a trois façons d’interagir sur la plateforme Lily. Il y a d’abord des contenus originaux réalisés avec des experts pour apporter les bonnes réponses à nos questions. Aussi, s’il y a besoin d’une aide supplémentaire, les collaborateurs peuvent aider grâce à des conseillers formés à la psychologie positive et à l’écoute active. Ceux-là font l’intermédiaire avec des experts. Le troisième niveau concerne une boutique de services, dans laquelle il y aura des prestataires sélectionnés, comme des avocats. Les tarifs ont été négociés.  

A N N O N C E

Mais alors, quels sont les sujets qui préoccupent les salariés ? « Celui qui arrive en première position, vraiment, c’est tout ce qui est en rapport avec la scolarité des enfants (l’orientation, le harcèlement, les devoirs, la dyslexie, NDLR), répond sans hésitation Magaly. Puis, il y a tous les questionnements sur le domicile (trouver le bon artisan pour les travaux ou encore des conseils pour un premier achat immobilier, NDLR). Enfin, on a des salariés qui s’interroge sur le bien vieillir de leurs parents. »

Bien-être au travail

Les employés de Lily facilite la vie répondent aux besoins avec « bienveillance, authenticité et fiabilité ». Ce sont les maîtres-mots de l’entreprise, afin que tout se passe au mieux au travail en collaboration avec les services RH et les managers.

« On voit bien qu’aujourd’hui ce projet d’accompagnement pour une conciliation de la vie professionnelle et personnelle est une volonté des salariés. Mais il y a encore une déconnexion de la part de certaines entreprises qui constatent, mais ne passent pas forcément à l’action. Il faut faire bouger les choses », conclut la cofondatrice de la start-up.