Lier sa passion à son métier : du journalisme aux espaces verts 

Pierre était journaliste dans la presse écrite à Paris. Un jour, le jeune homme a décidé de suivre son instinct. Il a tout quitté pour devenir jardinier-paysagiste et enfin s’épanouir.

Podcast

Pierre a changé de voie : du journalisme aux espaces verts

1 - Pierre a changé de voie : du journalisme aux espaces verts

02:11

Pierre a changé de voie : lier sa passion à son métier

2 - Pierre a changé de voie : lier sa passion à son métier

03:57

Pierre a changé de voie : embellir le quotidien des Parisiens

3 - Pierre a changé de voie : embellir le quotidien des Parisiens

04:05

C’est sur un coup de tête qu’il a décidé de quitter la région parisienne. 

Pierre était journaliste, travaillait pour plusieurs publications dans les domaines du sport ou de la culture. Un métier dans lequel il se sentait bien. 

Et pourtant… Lassé du train-train quotidien, en manque de nature, il décide de s’exiler à la campagne, dans les Ardennes, pour se ressourcer et se retrouver.  

Retour à l’école

Un exil qui a duré quatre ans. Après avoir longuement hésité entre devenir garde-chasse ou garde-pêche, voire même agriculteur, c’est en jardinant, l’une de ses passions, qu’il trouve l’inspiration. Il sera jardinier paysagiste. 

Il se lance donc dans une formation, passe un CAP et rentre à Paris. Une fierté pour lui. “Passer d’un Master 2 à un CAP, retourner à l’école, ce n’est pas toujours évident. Il faut être sûr de ses choix”, assure-t-il. 

Depuis, il est agent pour la Ville de Paris, gère trois jardins dans le 13ème arrondissement, s’occupe de taille, de fleurissement et il est heureux. 

“J’ai réussi à concilier ma passion et ma vie professionnelle, confie-t-il. Je travaille de mes mains et j’embellis un peu le quotidien des gens qui vivent à Paris. C‘est un luxe pour moi.” 

Pierre n’a évidemment aucun regret : “Je vis ma vie parisienne de manière très différente. Je suis plus épanoui.”