Les nougats Arnaud Soubeyran : se réinventer continuellement

La fabrique de nougats Arnaud Soubeyran à Montélimar a traversé les siècles en misant sur le renouveau. Cette semaine, nous nous intéressons à son histoire faite par des passionnés.

Réécouter en podcast

Pourquoi aimons-nous tant le nougat ?

Pourquoi aimons-nous tant le nougat ?

02:04

Le bouchon d’automobilistes à Montélimar, l’âge d’or de la ville

Le bouchon d’automobilistes à Montélimar, l’âge d’or de la ville

03:57

Arnaud Soubeyran, une histoire de passion et de valeurs

Arnaud Soubeyran, une histoire de passion et de valeurs

08:01

À Montélimar, la fabrique Arnaud Soubeyran propose du nougat depuis 1837. Fondée par Monsieur Arnaud et Madame Soubeyran, cette fabrique a su s’adapter à la demande et proposer des produits innovants.

Les générations d’artisans nougatiers qui ont dirigé la maison Arnaud Soubeyran n’ont jamais eu le même sang mais ont partagé la même passion de bien faire et de proposer l’excellence.

Arnaud Soubeyran nougats
@Luc Béziat

Le nougat, un réconfort

Il y a une dizaine d’années, la ville a connu son âge d’or grâce au fameux bouchon d’automobilistes sur la nationale 7. Pour rejoindre le Sud, il fallait emprunter cette nationale et le trafic saturé à Montélimar poussait les vacanciers à faire le plein de nougats à l’aller et au retour. Plus d’une centaine de confiseurs ont profité de cette période pour vendre des nougats mais l’arrivée de l’autoroute a dévié le chemin des vacances et beaucoup de nougatiers n’ont pas survécu.

La fabrique Arnaud Soubeyran a su garder sa renommée et Didier Honoré, aujourd’hui à la tête de la Fabrique, voit le nougat comme un réconfort. Cette spécialité locale ancienne fait partie intégrante de notre patrimoine de la gastronomie française et c’est une des seules confiseries qui s’inscrit dans le temps.

Arnaud Soubeyran nougats
@Arnaud-Soubeyran

Pour Didier, la passion anime son métier et il rappelle qu’il ne faut jamais se satisfaire de ce qui a été créé. Il est toujours possible de faire mieux et être nougatier, c’est se remettre en question continuellement. Pour faire voyager ses clients et leur faire oublier un instant les soucis du quotidien, Didier Honoré met un point d’honneur sur la qualité de ses matières premières pour préserver le goût de ses confiseries.

Ce contenu audio a été diffusé le 27 juin 2022 sur AirZen Radio. Maintenant disponible en podcast sur airzen.fr, notre application et toutes les plateformes de streaming.

Par Marie-Belle Parseghian

Journaliste