Laurent sentait qu’il devait partir sans attendre

Après trente ans de journalisme et une belle ascension sociale, Laurent avait l’impression que plus rien ne pouvait arriver. À part tout changer…

Podcast

“J’avais l’impression d’être arrivé au bout d’un long chemin”

1 - “J’avais l’impression d’être arrivé au bout d’un long chemin”

02:13

“L’ouverture approchait, on découvrait de nouvelles problématiques”

2 - “L’ouverture approchait, on découvrait de nouvelles problématiques”

04:05

“J’avais envie de reconnecter ma vie avec la campagne”

3 - “J’avais envie de reconnecter ma vie avec la campagne”

04:10

Laurent a choisi le métier de journaliste comme tous ceux qui exercent cette profession, par passion. Les années passent, il gagne en expérience et, naturellement, ses compétences l’appellent à prendre des responsabilités, ce dont il s’acquitte parfaitement. Jusqu’au moment où il réalise que sa progression l’a éloigné du moteur qui l’avait poussé dans cette voie.

Laurent Lejop est désormais artisan fromager. Photo Norma Lejop

Après 30 ans, il gère des hommes et ne fait plus ou peu d’information.

C’est l’heure de la remise en question. Que peut-il se produire ? Monter un échelon de plus ? Est-ce ce qu’il désire ? De quoi a-t-il envie ?

Une petite faim? La laiterie Moderne de Clamart attend les gourmands. Photo Norma Lejop

C’est à partir de ce moment que Laurent commence à chercher. Dans un premier temps dans sa branche, un changement de structure suffira peut-être à relancer la machine ? Mais non ! En fait, Laurent percute qu’il ne veut plus faire ce métier lorsqu’il réalise qu’il est incapable d’envoyer un CV ou une lettre de motivation dans sa branche.

le métropolitain (tomme ronde grise), le pavé de Paris (tomme en forme de pavé) et la petite couronne (ronde avec un trou au centre). Photo Norma Lejop

Alors, que faire ? Laurent épluche les catalogues de formations, tout en faisant une sorte de bilan de compétence et une liste de : To do – Not to do.

Le résultat de cette maturation, c’est une formation dans la filière laitière. D’autres questions se font jour : Où ? Avec trois enfants, une expatriation à la campagne semble hors de question. Ça fait un peu trop à digérer. Et bien ce sera en ville.

Le Métropolitain (tomme ronde grise). Photo Norma Lejop

Autre avatar de l’histoire, sa compagne qui l’avait encouragé sur la voie du changement embarque avec lui dans l’aventure. Ça tombe bien, il ne voulait pas prendre le départ solo. Le reste, je vous laisse le découvrir sur AirZen Radio avec Laurent qui raconte avec enthousiasme et sérénité comment ce projet étalé sur deux ans vient de démarrer en octobre 2022. La Laiterie Moderne a ouvert ses portes à Clamart, on y fabrique et vend des fromages maison. À découvrir…

Fabrication de tomes. Photo Norma Lejop

Laiterie Moderne 197 Av. Jean Jaurès, 92140 Clamart