La Maison qui Switche : et si vous testiez le télétravail chez les autres ?

Ce réseau qui regroupe des professionnels prêts à ouvrir les portes de leur maison a été lancé en 2019. C’est ce qu’on appelle le cohoming ou le coworking à domicile.

Aller plus loin

Titre
Durée
La Maison qui Switche : et si vous testiez le télétravail chez les autres ?

1 - La Maison qui Switche : et si vous testiez le télétravail chez les autres ?

02:37

Le coworking à domicile pour répondre à des nouveaux besoins

2 - Le coworking à domicile pour répondre à des nouveaux besoins

04:18

Le concept du coworking à domicile

3 - Le concept du coworking à domicile

08:54

C’est parce qu’elle a apprécié travailler chez elle que Maryline André-Dutel a lancé La Maison qui Switche en 2019.

« Quand je suis devenue maman, il a fallu allier ma vie pro et perso. Du coup, je me suis questionnée sur la relocalisation de mon espace de travail. Puis, à un moment, je travaillais chez moi depuis ma véranda, et je me suis dit que mon lieu de vie était aussi idéalement mon lieu de vie professionnel. Mais quand on est seul, on peut souffrir de solitude. Ce que je projetais, c'est plutôt un lieu de travail depuis chez soi en recevant et en créant un réseau à la maison », explique cette habitante de Grandchamps-des-Fontaines, en Loire-Atlantique.

>>>Téléchargez l'application d'AirZen Radio 

La Maison qui Switche a ainsi démarré dans sa propre maison : « La première année, j’ai accueilli une centaine de coworkers », détaille Maryline André-Dutel, dont le réseau est principalement en Loire-Atlantique. Son objectif est désormais de le développer sur tout le territoire national.

La Maison qui Switche, finalement, c'est un réseau de professionnels qui mettent à disposition leur domicile pour du coworking. Le profil des adhérents est varié : des indépendants, des salariés itinérants ou des entreprises qui souhaitent changer de cadre de travail.

>>>Inscrivez-vous à notre newsletter 100 % positive

Et il y a des avantages à cette façon de travailler : « La création de liens avec les collègues éphémères, l’atypicité du concept, l’ambiance chaleureuse, énumère la créatrice de la plateforme. Aussi, l’idée est que l’on dispose de tout pour travailler chez soi : des tables, des chaises, le WIFI, le thé, le café, la télé pour projeter. On crée des espaces de coworking, mais on a des espaces tout fait dans notre maison. »

Toutes les maisons sélectionnées pour la plateforme sont hors agglomération « parce qu’il y pléthore d’espace de coworking dans les centres-villes se justifie Maryline André-Dutel. Et je m’aperçois, en étant domiciliée à la campagne, qu’on est de plus en plus nombreux à ne plus vouloir emprunter des axes routiers, s’engager dans les bouchons, faire de trajets dont on ne maîtrise plus le temps. Mon idéal, c'est d’amener les travailleurs dans les grands espaces dans la nature ».

La location de la place de coworking peut se faire pour quelques heures ou à la journée sur une base de 20 euros hors taxe. L'espace peut être privatif, le prix varie en fonction du nombre de participants.