Île-de-France : “mauvaise graine”, de la com’ à l’agriculture urbaine

Elle s’appelle Ophélie. Il y a quelques années, elle a choisi de tout plaquer pour se lancer dans l’agriculture en ville. Elle a notamment monté sa chaine YouTube Ta mère nature.

Podcast

De la com’ à l’agriculture urbaine pour “mauvaise graine”

1 - De la com’ à l’agriculture urbaine pour “mauvaise graine”

02:15

Mauvaise graine : les mains dans la terre

2 - Mauvaise graine : les mains dans la terre

04:03

Mauvaise graine : mettre la nature au cœur de la ville

3 - Mauvaise graine : mettre la nature au cœur de la ville

04:13

“Bienvenue sur ma chaîne Ta mère nature ! Ici, nous célèbrerons les échecs, les réussites mais aussi et surtout, toutes les petites tentatives pour rendre ce monde un peu plus cohérent et doux. Comme moi, plantez-vous !” 

Le ton est donné dès les premières vidéos. Ta mère nature, c’est elle : Ophélie, une jeune Parisienne de 33 ans. En 2017, elle quitte son métier dans la communication et se reconvertit dans le maraîchage et l’agriculture. Et surtout, elle choisit de partager son parcours en créant sa propre chaîne.  

A N N O N C E

Aujourd’hui, elle filme son quotidien, celui des gens qui font du bien aux autres, et à la planète, donne des conseils “aux cancres qui ne pensent pas avoir la main verte” (ce sont ses propres mots), écrit des livres et nous prouve que tout le monde peut y mettre du sien. 

Un cheval de bataille

Son cheval de bataille : l’agriculture urbaine. Ophélie adore la campagne, mais c’est en ville qu’elle souhaite apporter sa pierre à l’édifice. Elle crée une pépinière de quartier à la Cité Fertile en Seine-Saint-Denis, fait pousser des légumes, propose des ateliers et invite chacun à se réapproprier l’espace urbain. 

Avis à tous les néophytes. Pour retrouver les vidéos d’Ophélie, RDV sur Ta mère Nature

“Bye bye béton” de Ophélie Damblé et Roca Balboa, aux Editions La Ville Brûle 

“Guérilla Green”de Ophélie Damblé et Cookie Kalkair aux Éditions Steinkis