Herboristerie : Caroline Gayet, diététicienne phytothérapeute

Caroline Gayet est diététicienne phytothérapeute et gérante d’une herboristerie à Aulnay-sous-Bois, en région parisienne. Elle nous explique ce concept.

Podcast

Le top 3 des plantes de Caroline Gayet, diététicienne phyto

1 - Le top 3 des plantes de Caroline Gayet, diététicienne phyto

02:44

Printemps : les plantes à consommer pour se sentir bien

2 - Printemps : les plantes à consommer pour se sentir bien

05:04

Caroline Gayet, diététicienne phyto parle de la santé intégrative

3 - Caroline Gayet, diététicienne phyto parle de la santé intégrative

09:03

C’est à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, que se trouve la seule herboristerie du département. Elle a été reprise, il y a quelques mois, par Caroline Gayet, diététicienne phytothérapeute. Elle lui a donné comme nom « Phyt & Sens ».

« Phyt » pour phytothérapie, qui est le soin par les plantes, et « sens » « parce que ce qu’on fait, on le fait avec beaucoup de sens et de valeurs. On a à cœur de perpétuer ce beau métier », dit en souriant la gérante.  

Sur l’enseigne est inscrit « santé intégrative ».  « C’est un concept qui me tient à cœur. Parce que, souvent, on oppose les médecines douces à la médecine conventionnelle qui est l’allopathie, la médication chimique, explique Caroline Gayet. Ce clivage m’énerve puissamment puisqu’en fait les plantes peuvent faire beaucoup, mais ne peuvent pas tout faire, tout comme les médicaments qui ont aussi leurs limites. Et du coup, moi je veux rallier les deux. »

Elle poursuit : « La santé intégrative, c’est comment on vient intégrer sur l’allopathie d’autres approches thérapeutiques que sont les plantes médicinales, la micronutrition, l’ostéopathie, l’homéopathie, les huiles essentielles, la psychothérapie, l’acupuncture… Tout ce qui va permettre une amélioration de la qualité de vie du patient, de son mieux-être. L’idée, c’est aussi de faire de la prévention. Ça peut se faire sous forme de plantes, de gouttes, de gélules qui vont venir renforcer l’immunité et soigner des pathologies ».

Et dans le cas de pathologies lourdes, comme le cancer, la diététicienne phytothérapeute déclare « que l’on peut accompagner les chimio anticancers, les traitements de radiothérapie pour minorer les brûlures sur la peau avec un trio : gel d’aloe vera, macéra huileux, millepertuis et des huiles essentiels d’arbre à thés. Et pour éviter les nausées, on utilisera du gingembre. »