Et si vous tentiez l’expérience du salon de coiffure végétale ?

Dans son salon à Blanquefort, en Gironde, Sylvie Derouet propose des soins et colorations à base d’herbes, de plantes, de poudres ayurvédiques, d’huiles essentielles et végétales.

Podcast

Coiffure végétale : des sensations agréables et étonnantes

1 - Coiffure végétale : des sensations agréables et étonnantes

01:55

Coiffure végétale : en adéquation avec ses convictions

2 - Coiffure végétale : en adéquation avec ses convictions

04:14

Coiffure végétale : un soin avant tout

3 - Coiffure végétale : un soin avant tout

08:11

Lorsque l’on entre dans le salon de coiffure végétale de Sylvie Derouet, DS Coiffure, situé à Blanquefort, en Gironde, on peut être passablement étonné. Sur un plan de travail, des dizaines de bocaux remplis de poudres de multiples couleurs côtoient un fouet et une balance de cuisine.

“C’est un peu de l’alchimie”, comme le décrit une cliente. Elles sont deux ce matin-là, un cataplasme d’herbes sur la tête, à attendre patiemment que la potion fasse son effet, détendues, au son d’une musique indienne relaxante.

Plantes, fleurs et huiles essentielles

Sylvie Derouet a transformé, il y a presque 8 ans, son salon de coiffure classique en salon de coiffure végétale, pour être plus proche de ses convictions. Et le succès est au rendez-vous. “On a énormément de demandes, car les gens sont de plus en plus sensibles au côté naturel, bien-être, environnement…”

“L’idée est de se rapprocher au plus près d’un PH neutre, ce qui évite les problèmes d’eczéma, les démangeaisons, rougeurs, psoriasis, chutes de cheveux…, tous les problèmes de peau”

Un salon spécialisé dans les colorations végétales avec des plantes, des herbes, des fleurs, des racines, des huiles essentielles ou végétales. Mais, soyez prévenus, la coloration végétale n’éclaircit pas. “On ne peut apporter que des reflets, en fonction de sa couleur naturelle, et aussi couvrir les cheveux blancs”. On ne va donc pas ressortir avec un blond platine si on est brune. 

Se débarrasser des problèmes de peau

Tout commence par un diagnostic. Sylvie Derouet observe l’état du cheveu, quelle est sa hauteur de ton naturelle, s’il y a des cheveux blancs… Elle fait ensuite son petit mélange et vient poser un cataplasme sur les cheveux de ses clientes. Un cataplasme qui soigne le cuir chevelu et fortifie le cheveu. “L’idée est de se rapprocher au plus près d’un PH neutre, ce qui évite les problèmes d’eczéma, les démangeaisons, rougeurs, psoriasis, chutes de cheveux… tous les problèmes de peau”. 

”L’impression que l’on nous met de la boue sur la tête, et puis ces couleurs étonnantes, ce bleu, ce vert, on se demande ce que ça va donner”

Cidre, jus de pomme, vinaigre de jus de pomme, aloe vera, camomille, rhubarbe chinoise, poudres ayurvédiques… tout est bio ou Ecocert. De quoi sentir bon. “Des odeurs de terre, de nature”, comme le décrit l’une des clientes, ravie, car “lorsqu’on applique la coloration, c’est chaud et bien agréable”. Passé le côté déconcertant du début, ”l’impression que l’on nous met de la boue sur la tête, et puis ces couleurs étonnantes, ce bleu, ce vert, on se demande ce que ça va donner”, le résultat est au rendez-vous. “C’est pour ça qu’il faut avoir confiance. Elle sait ce qu’elle fait.” 

Utilisées par les Égyptiennes

Elles ne sont pas les premières dans l’histoire à tenter l’expérience. Ces nouveaux salons de coiffure végétale ne font que reprendre des techniques ancestrales. “On sait que le henné est utilisé depuis toujours, explique Sylvie Derouet. Il y a des écrits sur des déesses qui se coloraient les cheveux avec des herbes, on sait que les Égyptiennes utilisaient ces techniques. Les Indiennes aussi. On n’a fait que les remettre au goût du jour, en améliorant leurs effets et leur durabilité.” 

Les temps de pause sont variables, d’un quart d’heure à une heure et demie, selon le résultat que l’on souhaite. La coloration naturelle ne s’oxyde pas au contact de l’air, donc elle tient plus longtemps. 

Des soins qui peuvent aussi concerner les enfants et adolescents avec des problèmes de cuir chevelu gras ou de pointes sèches, de cheveux qui cassent, et même de poux et de lentes. “Le henné est un excellent répulsif naturel”, précise Sylvie Derouet.